retour Paroisses de Cambrai - Doyenné de Cambrai - Diocèse de Cambrai

Le jubilé de Sœur Edith-Marie

50 ans de vie religieuse

 

En bas de page, photos  de Jean-Claude Moniez et Anne-Marie Brossart

                                     

  

Quel beau dimanche ce 4 septembre 2016 en la cathédrale ! 

 

Dans une grande simplicité,

ce fut un jour de fête, de joie et d'amitié

mais aussi de prière et d'action de grâce

à l'occasion des 50 ans de vie religieuse de Soeur Edith-Marie 

de la Congrégation des Sœurs hospitalières du Coeur de Jésus.

 

La matinée se déroula en deux parties :

 

- après les mots d'accueil de Marie-Agnès au nom du doyenné et  de Soeur Edith-Marie  : 

 

la Célébration eucharistique, sous la présidence de Mgr Garnier, assisté du doyen Mathieu Dervaux qui assura l'homélie, les abbés Dominique Dewailly, Gilbert Lecerf, Paul Lamotte, des diacres Jacques Defossez et Pierre Hégo, et Maxence, séminariste.

 

Avant l'offertoire, Sr Edith-Marie renouvela ses engagements sous forme de dialogue avec l'archevêque :

 

 

En présence de la communauté ici rassemblée,

voulez-vous, renouveler vos engagements de consécration, voulez-vous  être signe de la Communion Trinitaire dont vit l'Eglise ?

Oui, je le veux.

Voulez-vous répondre à l'appel à vivre en plénitude la grâce de votre  baptême, animée par l'Esprit Saint, en union avec Jésus-Christ ?

Oui, je le veux.

Voulez-vous avec la force de l'Esprit Saint vivre la mission à la suite du Christ et selon vos constitutions ?

Oui, je le veux.

Oui, je le veux, et je renouvelle mes voeux de Pauvreté, Chasteté et Obéissance, pour vivre la communion fraternelle dans le service de l'hospitalité envers tous, selon l'esprit de la Première Communauté Apostolique.

 

 

 

- le verre de l'amitié dans la grande sacristie devenue bien trop petite pour accueillir la famille et les nombreux amis venus témoigner leur sympathie à la jubilaire.

 

Dans un témoignage, ponctué de taquineries fraternelles, Soeur André-Marie ne manqua pas d'évoquer - avec l'humour bien connu de tous - la personnalité  de sa "Soeur Supérieure", ce qui provoqua de nombreux éclats de rire et d'applaudissements !

 

Et Soeur Edith-Marie de conclure, avec un large sourire  :

 

"ne croyez pas tout ce qu"elle dit " !

 

 

Merci à tous pour ces merveilleuses heures de joies inoubliables !

 

 

Article publié par Doyenné de Cambrai • Publié Lundi 05 septembre 2016 • 2108 visites

keyboard_arrow_up