2 Anglais rapportent un crucifix de 1918

sauvé des ruines de la cathédrale

en bas de page photos de Anne Gennot

 

Ce dimanche à la messe de 11 h 30, le doyen Mathieu Dervaux et une petite équipe de paroissiens ont accueilli deux britanniques, habitant près d'Oxford, venus réaliser une promesse.

 

 

Au début de la messe, la fille du capitaine GRIFFITH, Caroline, s'est adresée à la communauté paroissiale :

 

Bonjour à tous,

C’est grâce à votre gentil accueil que mon frère Andrew et moi nous nous trouvons dans votre belle Cathédrale, pour rapporter une croix qui appartenait à cette église.

croix griffith 013 croix griffith 013  

Voilà l’histoire :

Notre père, le capitaine Talbot Griffith, était un soldat britannique qui a combattu dans votre région vers la fin de la première guerre mondiale. Il a été blessé ici le 5 novembre 1918. En octobre, après que la cathédrale a été bombardée, il a trouvé, parmi les décombres, un petit Christ en bronze.

croix griffith 016 croix griffith 016  

Mon frère l’a fait monter sur une croix de chêne anglais.

Maintenant, nous voulons le laisser ici, parmi vous, dans la Cathédrale.

Nous espérons qu’il pourra servir comme un souvenir à la mémoire de tous ceux qui ont combattu dans cette région ;

à ceux qui sont morts et à ceux qui ont survécu à la guerre…

et aussi comme un symbole d’espoir et d’amitié.

croix griffith 005 croix griffith 005  

Chers paroissiens de Cambrai,

nous vous remercions pour votre patience

et nous vous souhaitons une bonne fin de semaine.

 

 

Article publié par Doyenné de Cambrai • Publié le Dimanche 03 novembre 2013 • 2980 visites

keyboard_arrow_up