Le doyenné fête l'Immaculée Conception

en l'église de l'Immaculée

Merci à Dominique et Pierre-Marie pour les photos (en bas de page)

IMMACULEE statue IMMACULEE statue  

La fête de l’Immaculée Conception,

une fois encore, rassemble tout le doyenné de Cambrai dans cette église : plus d’1/2 heure à l’avance, les fidèles se hâtent  pour ce rendez-vous et c’est un joyeux brouhaha qui emplit l’église bien éclairée et fleurie. 

A 18H30, le silence se fait pour laisser place au chant qui accompagne la procession d’entrée : les enfants apportent des fleurs pour fleurir la statue de la Vierge, ils sont suivis par les prêtres et les diacres.  Dans  le mot d’accueil,  Annick nous rappelle que l’abbé Maréchal a œuvré  pour embellir cette église et la rendre accueillante en installant le chauffage, en faisant faire les vitraux, la statue de la Vierge et en créant une communauté encore vivante 21 ans après son accident du 7 décembre 1994.

Nous accueillons les mouvements qui se confient à la Vierge Marie : les Equipes Notre Dame, les équipes du Rosaire, les Hospitaliers de Lourdes et bien entendu l’école de l’Immaculée toute proche de l’église.

Dans son homélie, l’abbé Mathieu Dervaux nous parle du Jubilé de la Miséricorde qui commence ce jour et il nous cite les paroles du Pape François (on peut lui demander les références) . « La miséricorde est source de joie et de paix….   Un chemin qui unit l’homme à Dieu … »  Mathieu nous souhaite la grâce de vivre intensément cette année de la miséricorde.

 La prière universelle, puis la procession des offrandes sont faites par les différentes équipes apportant leur témoignage : les enfants de l’école apportent le bateau, symbole du parcours de  catéchèse de chaque classe, dans lequel ils ont embarqué en faisant le pari de la joie !

Les équipes du Rosaire apportent la bannière représentant Marie veillant sur nos villes et nos villages, les équipes Notre Dame, l’icône de la Sainte Famille, modèle de ceux qui cherchent à vivre leur amour conjugal sous le regard du Christ, les Hospitaliers de Lourdes, la médaille qui est le signe de leur engagement au service des pèlerins malades.

Pour dire le NOTRE  PERE, le célébrant invite les enfants à venir autour de l’autel et invite tout le monde à se donner la main fraternellement.

Après avoir chanté : Nous te saluons ô toi Notre Dame,  nous allons ensemble à la salle Maréchal partager un moment d’amitié autour d’un pot préparé comme toujours par Odile et Christiane aidées de quelques personnes du relais de l’Immaculée. Là encore, les sourires sont sur tous les visages, les échanges sont animés et joyeuxNous aimons ces rencontres …

Annick Lauruol

 

 

Article publié par Doyenné de Cambrai • Publié le Mercredi 09 décembre 2015 • 2285 visites

keyboard_arrow_up