Les 4 Eglises chrétiennes prient ensemble

pour l'unité des chrétiens dans le monde

Photos en bas de page

"Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi même "

Le samedi 20 janvier 2024, malgré la neige, des membres des Eglises évangélique baptiste, protestante unie de France (EPUdF) évangélique Assemblées de Dieu et catholique se sont rassemblés pour prier ensemble à l'église des Assemblées de Dieu (rue Fénelon Farez).

Cette année la semaine de prière pour l'unité des chrétiens a été préparée par une équipe œcuménique du Burkina Faso, animée par la communauté locale du Chemin Neuf.

Emmanuel Bastien (Eglise catholique) a présenté le Burkina Faso :21 000 000 habitants , 60 ethnies différentes, 64% de la population est musulmane, 9% de religions traditionnelles africaines, 20% de catholiques et 6% de protestants.

Le Burkina Faso connait une grave crise sécuritaire qui affecte toutes les communautés de croyants. Les églises chrétiennes ont été spécifiquement visées, prêtres, pasteurs, catéchistes ont été tués et les chrétiens ne peuvent plus pratiquer leur religion ouvertement.

Une certaine solidarité existe entre les chrétiens, musulmans et adeptes des religions traditionnelles afin de trouver des solutions durables pour la paix, la cohésion sociale et la réconciliation.

Proverbe des Mossis (ethnie majoritaire au Burkina Faso):

"Quelles que soient la nature et la durée du combat, le moment de la réconciliation viendra.»

A Cambrai, il existe l'association Amitié-Burkina-Cambrésis (ABC) créée en 1984, pour aider des amis africains dans le domaine de l'agriculture et aussi celui de la santé et le service d'entraide et liaison (SEL), dont Daniel Babiak (Eglise évangélique baptiste) est le président une ONG (organisation non gouvernementale) protestante de solidarité internationale qui finance des projets de développement en Afrique francophone.

Les offrandes de ce jour seront remises à ABC et SEL.

Au Burkina, on utilise une calebasse pour partager l'eau avec les invités, c'est une façon d'accueillir et d'exprimer l'hospitalité et la fraternité : tous les représentants des différentes églises ont donc partagé l'eau de la calebasse.

La prière de confession a été lue par Mireille (Eglise protestante) et nous avons demandé au Seigneur de nous pardonner et de nous guérir chaque fois que nous nous détournons de Lui ou de notre prochain, quand nous manquons de compassion.

Après la lecture de l'Ancien Testament (Gn 18 ,1-8) par Daniel et la lecture du Psaume 138 par Maxence Leblond (prêtre catholique) c'est Ivan Rakotovao, (pasteur de l’EPUdF), qui a lu l'évangile (Luc 10, 25-37) et a fait l'homélie.

"Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi même "

Le prêtre et le lévite, obéissant à la loi ne s'arrêtent pas à l'homme blessé car ils deviendraient impurs ; c'est le Samaritain, ennemi des juifs qui fait preuve de compassion et s'occupe de l'homme laissé pour mort.

Dans cette parabole, le légiste demande à Jésus : "Qui est mon prochain ?" et Jésus lui demande :"Qui s'est fait le prochain de l'homme ?"

C'est à nous de devenir le prochain de celui qui est sur notre route , sans faire de différence, de s'accepter les uns les autres , de s'aimer et de voir Jésus dans nos frères ,dans l'affamé , le prisonnier ou le malade.

Puis vint la prière d’intercession, le Notre Père et la bénédiction par les 4 pasteurs.

"Désaltérés par l'eau vive, allons aimer Dieu et aimer notre prochain comme nous mêmes, unis en Christ et animés par le Saint Esprit "

Assemblée : "tout ce que nous pouvons faire ensemble, faisons le ! Amen "

Nous avons terminé par le partage du verre de l'amitié

Marie-Annick Boldoduc

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Jeudi 01 février 2024 • 355 visites

keyboard_arrow_up