Retour des JMJ-Lisbonne en Belgique

qu'en disent des jeunes paroissiens ?

Clément, séminariste en insertion dans la paroisse ND de Grâce – St Géry, a rencontré des jeunes à leur retour de Belgique et les a interviewés :

A quel évènement venez-vous de participer les 21 et 22 octobre 2023?

MarcAu festival JMJ Belgium,à l'abbaye de Maredsous (Bénédictins) en Belgique, ce qui m’a permis de rencontrer d'autres jeunes autour du Seigneur.

Pourquoi y êtes vous allé?  Une personne m'en avait parlé et ça m'a semblé intéressant

Qu'est ce que vous avez préféré? C'est compliqué à dire, car j’ai aimé beaucoup de choses, mais je pense que je pourrais citer les deux derniers concerts, temps de louanges extraordinaires en communion avec le Christ

Qu'est ce que qui a changé en vous (un engagement ou un désir)?  Je ne dirais pas changé, mais une certitude qui s'est approfondie au fur et à mesure, celle de vouloir suivre le Seigneur.

Une conviction? Une découverte? Une conversion vécue ou à vivre? Autre chose ?... Une véritable découverte en voyant 1 400 jeunes louer ensemble le Seigneur. On se sent moins seul. Quand on dit à quelqu’un, qu'on aime louer le Seigneur, on a l'impression d'être jugé.

Léa : J'ai pu découvrir un autre côté de la religion, plus moderne, comme des louanges sous forme de rap, des activités basées sur des questions de la foi et plein d'autres choses. Je ne saurais pas dire ce que j'ai préféré entre les concerts, les jeux, les messes et les temps de prière. Tout était important et touchant. J'ai fait de belles rencontres et échangé avec des jeunes mais aussi des religieuses ou des prêtres venus d'ailleurs. J'ai été touchée de voir autant de jeunes se rassembler pour Jésus.

Merci au Seigneur de nous avoir tous rassemblés !

Robin : C'est un évènement qui reprend les codes des JMJ (Journées mondiales de la jeunesse) pendant 2 jours. Il permet de connaître de jeunes chrétiens inconnus dans des moments de partage. J'y suis allé avec des amis. La messe du dimanche était très belle. Cela m'a permis, à moi qui ne suis pas allé à Lisbonne, de me rendre compte que je ne suis pas tout seul et que l'Eglise a encore de belles années devant elle !

Marie L. : Un festival de la jeunesse où nous assistons à des concerts, à une table ronde sur les jeunes qui changent l'Eglise, des Stand-Up (topos spirituels et échanges sur une thématique), la prière continue à la chapelle, la CathoBep cup (tournois de football), des activités diverses : jeux de société, défis, la construction d'une église en Kappla...J’y suis allée :

  1. pour retrouver l'ambiance et les jeunes des JMJ de cet été à Lisbonne
  2. pour faire la connaissance de jeunes de nouveaux horizons
  3. pour découvrir de nouvelles manières de pratiquer sa foi et approfondir sa relation à Dieu

J’ai aimé rencontrer de nouvelles personnes : jeunes belges, togolais, libanais... très dynamiques, des religieuses adorables, des membres de diverses communautés. J’ai pris conscience qu'il existe différents moyens et lieux pour être témoin de l'amour de Dieu par exemple : une chaîne YouTube, un groupe de louange, un groupe de réflexion à l'université, faire une retraite...j’ai aimé chanter (évidemment !)

Que retenir sur "Le Saint Esprit : mode d'emploi" ? (Communauté du Chemin Neuf) Il ne faut pas hésiter à lui parler, à l'invoquer, même si, au premier abord, il est difficile de le percevoir (n'oublions pas que nous l'avons en nous depuis notre baptême, et que la confirmation nous a donné un souffle nouveau). Trois conseils et éléments à retenir :

  1. "Quand tes plans ne fonctionnent pas comme prévu, demande au Saint-Esprit" dixit Frère Andrew (le "contrebandier" de Dieu) ;
  2.  Intégrer un groupe de prière car la louange nous ouvre le coeur et la présence des autres renforce l'Esprit qui est là au milieu de nous ;
  3.  Faire la prière d'alliance chaque jour ou une fois par semaine (merci, pardon, s'il te plaît)

Marie : On m'a proposé le festival et j'ai accepté car je me suis dit que ça pourrait augmenter ma foi. J'ai bien aimé les concerts du soir ainsi que l'ambiance globale, mais également la messe où nous avons pu servir. Ma foi a grandi. Je désire trouver des moyens de l'approfondir encore. Je suis fière de vivre en compagnie du Seigneur. J'ai découvert les festivals chrétiens.

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Vendredi 17 novembre 2023 • 403 visites

keyboard_arrow_up