Ministères Institués-Philippe et Pierre

Les "ministères institués", le lectorat et l'acolytat sont des services, des responsabilités envers Dieu, l'Eglise et le monde

 

 

CELEBRATION DES MINISTERES INSTITUES

pour Philippe MOREEL et Pierre HEGO

DIMANCHE 11 MARS 2012 – Cathédrale Notre Dame de Grâce – CAMBRAI

 

On appelle "ministères institués", le lectorat et l'acolytat que reçoivent ceux qui se préparent aux "ministères ordonnés" (diaconat, presbytérat), ils appartiennent à ce qu'on appelait, avant le Concile Vatican II, les Ordres mineurs.

Ce sont des services, des responsabilités envers Dieu, l'Eglise et le monde.

Lectorat : Ministère institué dont la nature est le service de la Parole de Dieu. Le lecteur lit les textes de l'Écriture autres que l'Évangile lors des célébrations liturgiques, ainsi que la prière universelle.

Le ministre institué reçoit, de manière reconnue et durable, la charge d'un service que tout le monde peut rendre occasionnellement

Acolytat : du grec akolouthos : suivant, serviteur. Ministère institué dont la nature est le service de la liturgie et de la prière communautaire et personnelle.

L'acolyte est institué pour servir le prêtre. Il lui revient donc de s'occuper du service de l'autel, et d'aider le prêtre dans les fonctions liturgiques. Il lui appartient en outre de distribuer la sainte communion, en tant que ministre extraordinaire.

 

  Ce sont ces ministères institués que Philippe MOREEL et Pierre HEGO ont reçu de notre vicaire général, le Père Emmanuel CANART.

 

Notre Doyenné, les familles et amis d’Anne-Sophie et Philippe, de Marie-France et Pierre étaient nombreux pour cette cérémonie qui a marqué la dimension communautaire du cheminement de Philippe et Pierre vers le diaconat permanent.

C’est l’Eglise qui les a appelés et qui les missionne. C’est en son nom que Philippe et Pierre ont reçu ces ministères institués.

 

Au cours de son homélie, le Père Emmanuel CANART s’est adressé à Philippe et Pierre :

« Je ne vous promets pas que vous ne croiserez que des personnes, et même des croyants  qui comprendront parfaitement votre démarche diaconale. On pourra vous trouver naïfs de choisir la voie des serviteurs. O  n trouvera que vous en  faites trop, ou pas assez ! On pourra sourire…

Mais je vous promets la joie de Celui qui avant de passer de ce monde, a pris la tenue de serviteur. (Jean chapitre 13,La joie de ceux qui font réussir la vie des autres avant la leur ! La joie de ceux qui servent les autres plutôt que de se servir des autres. 

Notre monde a besoin de témoins humbles pour mieux laisser transparaître le visage de Dieu ».

 

Ainsi Philippe et Pierre sont maintenant ministres institués, chemin vers le diaconat permanent pour servir au sein de notre Doyenné.

 

 (Article Philippe Moreel)

 

 

Article publié par Jean-Pierre BARBIEUX • Publié le Samedi 07 avril 2012 • 5588 visites

keyboard_arrow_up