Święconka

en la cathédrale

Pour la septième fois, l’association « Cambrai-Cieszyn-Amitié » a proposé de découvrir et de participer à la bénédiction des paniers de Pâques, le samedi Saint à la cathédrale de Cambrai. C’est Mgr Dollmann, archevêque de Cambrai qui a accueilli les participants, en présence du Père Éric Boutrouille, recteur de la cathédrale.

Le Père Piotr Lizon, prêtre polonais résident à Guesnain, a précisé ce que représentait cette bénédiction traditionnelle qui existe depuis le 14e siècle.

La sept aliments essentiels composant la corbeille d'osier garnie sur un fond de linge blanc ou de dentelle, décorée de buis et de fleurs sont :

- un agneau, représentant l'Agneau de Dieu, fait avec du beurre, des gâteaux ou du sucre

- un œuf, symbole de la vie nouvelle.

- le raifort, une plante amère qui signifie la souffrance du Christ.

- le pain, qui symbolise à la fois le Christ ressuscité et la prospérité.

- sel et poivre, qui dans la tradition polonaise sont présentés aux invités en signe de bienvenue et d'hospitalité.

- les charcuteries (des saucisses et jambons fumés), pour assurer la santé, la fertilité et l'abondance

- le gâteau qui devait prouver le savoir-faire de la maîtresse de la maison.

Et selon la tradition, après la messe, le dimanche de Pâques la famille se réunit autour de la table et le chef de famille coupe un œuf dur, béni le jour précédent, entame le petit-déjeuner Pascal, qui sera partagé entre les convives en se souhaitant mutuellement la joie, santé et bonheur.

Le Père Lizon a béni, en utilisant la langue polonaise, tous les paniers apportés par les participants. Puis tous se sont rassemblés devant l’icône de Notre Dame de Grâce. L’hymne à la Vierge noire de Częstochowa a été chanté. Puis Mgr Dollmann a invité à la prière pour la Paix dans le monde, et tout particulièrement en Ukraine.

Emmanuel Bastien.

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Mardi 19 avril 2022 • 471 visites

keyboard_arrow_up