Les diffuseurs de Caméra se rencontrent

à la maison Saint Aubert

Une soixantaine de diffuseurs du journal paroissial Caméra se retrouvent ce mardi soir pour faire la relecture de leur mission avec leur doyen Mathieu Dervaux et Dominique Dewailly, "le rédacteur en chef" de l'édition cambrésienne, en présence de "rédactrices".

 

Des groupes se forment pour réfléchir à la mission de diffuseur.

 

"Qu'est-ce qui me semble important dans la mission de diffuseur de Caméra?"

« Le contact, rencontrer des gens, que le maximum de numéros soient diffusés, toucher tous les foyers, garder un lien avec la communauté, avoir un bon contact avec les personnes âgées et/ou isolées, rester en contact avec les personnes éloignées de l’Eglise, rendre service à la fois aux gens et à l’Eglise »

"Qu'est-ce qui me rend heureux ?"

« Un bon accueil, recevoir des sourires, être ensemble pour préparer les paquets avant la diffusion,  je participe un petit peu à la mission de dire notre espérance »

"Qu'est-ce qui m'est le plus difficile à vivre ?"

« Quand on a un refus ou que le journal est mis à la poubelle, les réflexions désobligeantes ; la distribution dans les immeubles, là, on ne voit personne ; on ne peut accéder aux boites de certains bâtiments, même si à la résidence Victor Hugo, il y a toujours quelqu’un qui accepte d’ouvrir la porte, c’est parfois dur –une corvée-, -il faut s’y mettre- ; il faudrait de nouveaux diffuseurs, l’idéal est de diffuser dans son quartier ; chaque diffuseur devrait se trouver un remplaçant, il faudrait redéfinir les secteurs ;  l’enveloppe  pour Caméra, puis pour le denier de l’Eglise met parfois mal à l’aise »

"Qu'est-ce qui me semble important de faire figurer dans le journal Caméra ?"

« Les nouvelles de la paroisse, les événements qui s’y déroulent – les relais St Roch et Neuville ajoutent 2 fois par an une feuille polycopiée propre à leur relais, avec des sollicitations aux personnes qui ne fréquentent pas ou peu l’église- les événements de la vie en Eglise »« Merci pour les réflexions de fond, les exemples de fraternité, les témoignages, les numéros sont de plus en plus attrayants, les thèmes bien choisis »

"Quelles améliorations puis-je proposer ?"

« Rencontre des diffuseurs d’un même relais, montrer dès la première page par un visuel que Caméra est un journal catholique, déposer des exemplaires dans les salles d’attente, passer avant le facteur, pas le jour des prospectus »

 

Le doyen propose que chaque diffuseur ose "sonner aux portes" au moins une fois à chaque distribution...

 

 

 

 

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Dimanche 26 octobre 2014 • 1317 visites

keyboard_arrow_up