le conseil économique a approuvé les comptes 2015

des deux paroisses.

Le 18 mars notre doyen Mathieu Dervaux a réuni le conseil économique de nos deux paroisses, élargi aux représentants des relais pour la présentation et l’approbation des comptes de l’année 2015.

Les résultats de St-Vaast St Géry ont été présentés et commentés par Marie-Anne Delevallée, ceux de ND de Grâce par Jean-Claude Chevalier.

 

En préambule, Alain Delevallée rappelle que des changements ont été apportés aux comptabilités, en 2015. En effet tout ce qui relève des activités du doyenné (catéchèse, servants d’autel, pélerinage à Lisieux, repas des prêtres, photocopieuse...) sont pris en charge directement par le doyenné. Ne sont donc affectés aux paroisses que les frais qui relèvent de leur activité.

 

Pour la paroisse St-Vaast St-Géry, le résultat courant (en dehors des recettes exceptionnelles et financières) est positif d'environ 5 000€, si l’on tient compte d’un remboursement de l'ordre de 10 000€, lié aux problèmes de chauffage pendant la période des travaux, remboursement arrivé en 2016 . Compte tenu de cette régularisation, on peut constater une quasi stabilité des recettes (+0.23%) , et une diminution des charges (-3.9%). Malgré cela, les charges sur immeubles restent le premier poste de dépenses avec le retour à un fonctionnement normal en année pleine du chauffage de l’église St Géry. Des diminutions de charges qui intéressent les activités paroissiales, la cotisation du doyenné et les dépenses administratives. D’importants travaux ont été réalisés cette année : travaux d’isolation au presbytère pour environ 15 000€. La sonorisation de l’église St Géry a été également changée pour environ 12 000€ .

Les recettes, qui sont quasi stables, continuent cependant d’être en baisse au niveau des quêtes, baisse compensée par une hausse des casuels et des offrandes qui leur sont liés.  La fête de septembre reste une source non négligeable de profits.

Des recettes exceptionnelles  liées à la vente du presbytère de l’Immaculée permettent d’améliorer le bilan et de constituer une réserve.

 

Pour la paroisse ND de Grâce ce fut une grosse année d’investissements :

 

** travaux de réfection des salles à St Martin pour environ 110 000€ (compensés à hauteur de 105 000€ par la vente du presbytère de la rue de Bourgogne) 

** sonorisation de la cathédrale en accord avec la DRAC pour un montant de 18 000€ (compensé à hauteur de 11 500€ par une souscription)

** sonorisation de l’église de Proville pour un montant de 6 000€.

 

On constate donc un résultat courant (en dehors des recettes et dépenses exceptionnelles et financières) en léger déficit après une année 2014 en léger excédent. Ce résultat s’explique par un déficit de recettes lié  essentiellement aux casuels et aux quêtes associées ainsi qu’aux baptêmes. Du côté des charges, le maintien au même niveau des charges de chauffage surprend alors que des démarches pour contenir cette dépense ont été entreprises. Ce poste est naturellement à surveiller.

Des recettes exceptionnelles : vente du presbytère et souscription (citées plus haut), mais aussi rectification des amortissements pour un montant de 3 000€, ainsi que la plus value réalisée sur un placement ancien pour un montant de 30 000€ environ permettent d’améliorer le bilan et de constituer quelque réserve. A surveiller cependant le montant des amortissements (liés aux investissements) qui ont tendance à dégrader le bilan.

 

Questions et discussion ont suivi chacune de ces présentations. Ces comptes ont été approuvés à l’unanimité des membres du conseil économique.

 

Pour tout renseignement contacter  Alain Delevallée : alaindelevallee46@gmail.com  -  06 38 42 55 93

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Vendredi 25 mars 2016 • 1458 visites

keyboard_arrow_up