Sur les derniers pas des quatre Sœurs de la Charité, martyres

de la révolution à Cambrai le 26 juin 1794

Il y a 230 ans, en ce matin du 26 juin 1794, vers 8 heures, une « charrette » transportant quatre sœurs de la Charité d’Arras entre dans Cambrai par la porte Cantimpré.

Elles ont été condamnées à mort à Arras par le « tribunal révolutionnaire » et sont amenées à Cambrai de nuit par un nouveau jugement et une condamnation, suivis de l’exécution à l’échafaud.

Joseph Le Bon, juge nommé dans les 2 villes, par la Convention, pour faire régner la « Terreur », espère ainsi faire exécuter les 4 sœurs, sans réaction de la population.

Les sœurs avaient donné tous leurs soins aux malades pauvres d’Arras, nombreux dans les huit paroisses de la ville.

Elles avaient refusé de prêter serment à la « Constitution civile du clergé » votée par l’Assemblée nationale dite Constituante … confisquant les biens ecclésiastiques. Le 13 février 1790, la Constituante refuse de reconnaître les vœux monastiques solennels, supprime en France les ordres religieux et les congrégations, et promet une pension, à ceux et celles qui violeraient leurs vœux et rentreraient dans le monde. Le 12 juillet, la Constitution civile du clergé est votée … bientôt la majorité du clergé, fidèle à sa foi et à l’Eglise romaine, se voit chassée des églises, jetée en prison, déportée ou condamnée à mort.

Les quatre sœurs ont refusé de prêter serment comme exigé le 27 novembre.

C’est alors que les sœurs sont emprisonnées à Arras le 14 février 1794. Elles iront dans 2 prisons différentes, au milieu des autres condamnés. Elles ont réussi auparavant à faire partir vers l’Allemagne, les deux plus jeunes sœurs, pour leur éviter la mort … celles-ci sauvées reviendront bien plus tard, et réouvriront la maison de la charité d’Arras fondée par Saint Vincent de Paul en 1606.

La plupart des renseignements ont été trouvés dans les deux livres de Misermont, religieux de Vincent de Paul et chargé du dossier de béatification des sœurs.

Pour en savoir plus

Elisabeth Declercq, paroissienne, a pris l'initiative de commémorer cet évènement, de la manière suivante, comme elle l'indique dans le bulletin d'information Disciples-Infos de juin 2024 :

Sur les derniers pas des 4 soeurs de la Charité d’Arras,

martyres de la Révolution, à Cambrai le 26 juin 1794.

L’exemple de leur vie donnée au service des plus pauvres, leur foi indéfectible, leur courage, leur espérance et l’offrande de leur vie sur l’échafaud ont marqué les cambrésiens présents, leurs familles et leurs descendants. Le témoignage est encore un appel pour nous, aujourd’hui.

Nous vous proposons :

  • le samedi 15 juin 2024 à 14h45 une marche sur les derniers pas de ces quatre soeurs : départ de la salle St Aubert, 8 place Fénelon jusqu’au lieu de leur condamnation (collège des Jésuites) ; temps de découverte et d’hommage.
  • le mercredi 26 juin 2024 à 18h30 à l’église St-Géry une messe d’action de grâce précédée à 18h15 des litanies de la Sainte Vierge
  • le mercredi 26 juin à 21h30 sur le parvis de la Cathédrale un temps de prière avec le chapelet devant le vitrail représentant leur martyre. Venez nombreux et invitez vos amis! 

Ci-dessous, une reproduction trouvée sur le site "Catéchèse des adultes et alphabétisation religieuse chrétienne dans la tradition catholique romaine"

st.-marie-magdalen-fontaine st.-marie-magdalen-fontaine  

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Jeudi 06 juin 2024 • 311 visites

keyboard_arrow_up