Rentrée "DIACONIA" à Cambrai

à Saint-Martin

Photos de Laurette Petitot en bas de page

 

« DIACONIA » n’est pas une histoire du passé, un rassemblement mémorable à Lourdes en mai 2013, mais du présent et de l’avenir puisqu’il qu’il s’agit de « Servir la FRATERNITE ».

 

Il y avait 20 délégués du doyenné de Cambrai à Lourdes (du 9 au 12 mai 2013), ce samedi  6 septembre, 60 personnes étaient présentes dans la grande salle de St Martin, plus 5 enfants qui ont apporté leur part.

 

Rien de telle qu’une petite danse maison pour mettre l’ambiance et faire connaissance, et personne, sauf raison de santé, n’a fait « tapisserie » !!

 

Un texte humoristique « Annonce de Pôle Emploi »,  

 

 

ANNONCE à POLE-EMPLOI

 

    On cherche :

 

Un électricien pour rétablir le courant entre les gens.

Un opticien pour changer leur regard.

Un artiste pour dessiner un sourire sur tous les visages.

Un maçon pour bâtir la paix.

Un jardinier pour cultiver la pensée.

Un prof de maths pour nous réapprendre à compter les uns sur les autres.

 

 

a permis de réfléchir par petits groupes ; voici quelques-unes des bonnes idées échangées pour « servir la fraternité » :

 

-Il faut « aller vers les gens » ; un simple sourire peut amener un change, un simple bonjour même si l’autre ne répond pas.

-Changer de regard, observer mais ne pas juger, enlever les préjugés ; sous l’indifférence se cache souvent la peur, la timidité, un vécu difficile.

-Les coups de mains sont importants, savoir s’entraider entre voisins ; savoir demander pour enclencher des liens ; cultiver les dons reçus, échanger les compétences diverses des uns et des autres ; accompagner une personne en difficulté.

-Des occasions à ne pas louper ou à provoquer : Fêtes des voisins, repas de famille, se retrouver autour d’un buffet où chacun apporte quelque chose à partager entre tous.

-L’important c’est aussi la patience, la persévérance, ne pas se décourager, avoir confiance.

 

2 exemples pour illustrer : « Au camping nous avons fait connaissance avec des voisins dont le mari est malade, atteint d’un cancer. Nous les avons reçu à l’apéro, on a bien discuté, on s’est amusé ; notre voisin est reparti, réconforté. On continue à se donner des nouvelles. »

 

« Ma voisine ne peut emmener sa fille à l’école : je me suis proposée pour la conduire et elle me le rend différemment »

 

Un groupe avait dit : « La prière c’est important pour cultiver la relation avec Dieu. » L’Evangile du dimanche, en fin de rencontre, a permis de (re)découvrir les deux dimensions de l’amour :

 

- La dimension horizontale à travers toutes les relations de la vie quotidienne,

- La dimension verticale avec Dieu par la prière et l’écoute de l’évangile.

Jésus est « descendu », par amour, partager notre vie et nous inviter à aimer comme Lui.

 

Pour clôturer la rencontre, Le buffet, apporté par les différents groupes, a été partagé fraternellement. Au moment de se quitter plusieurs ont dit : « Il faudra recommencer ! » 

 

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Lundi 15 septembre 2014 • 1542 visites

keyboard_arrow_up