Le relais St-Roch se renouvelle

Le relais accueille de nouveaux membres

 

 

Présents à la réunion du relais : Amélia CAFEDE, Pascale DELEVALLEE, Marie DOUCHEZ, Odile FORNER, Marie Christine GABEZ, Marie Ange LEFEBVRE, Philippe MOREEL, Lucienne VIGNEAU.

 

Après un temps de prière, Philippe se présente puis le texte «  Un temps neuf où tout est possible » est lu. Chacun se présente. Les questions de la feuille d’invitation à cette réunion sont rappelées à et chacun est invité à livrer ses idées.

 

1 – QU’EST-CE QU’UNE EQUIPE-RELAIS?        

 

Les mots qui apparaissent : partager, ensemble, communication, quartier, lien, accueil, soutien, parole

 

PARTAGER avec qui ?

 

         Fête de quartier

         Fête des voisins

         Activités sur le quartier

         Sens très matériel du partage

         Partager dans l’équipe relais

         Partager avec les familles

Célébration pendant les travaux, quand il n’y avait pas de messe, avec les parents des enfants catéchisés

 

COMMUNICATION avec qui ?

         C’est la même chose que pour « PARTAGER »

         C’est plus étendu : vers les autres relais, vers les autres équipes, aller plus loin

         Communication entre nous

 

LIEN avec qui ?

         Equipe Relais avec un animateur

         L’animateur doit avoir le souci de chacun et de tous

 

Pour ces trois thèmes, il faut de la transversalité. Il faut du partage, de la communication, du lien dans l’équipe, mais aussi avec l’extérieur. Exemple : une personne ne participe pas à la messe à Saint Roch mais est très intéressée par l’équipe relais.

 

Quels sont les lieux avec lesquels l’équipe relais Saint-Roch peut tisser des liens :

-          Ecole Ferdinand Buisson

-          Ecole Saint Roch

-          Lycée Sainte Croix

-          La Forêt

-          Centre social

-          Les Airelles

-          Clinique Saint Roch

-          La Maison d’Accueil Spécialisé

-          L’université       

-          …

Parfois les conditions permettent de créer du lien : exemple avec la neige les gens se disaient bonjour.

 

Il faut être très attentif à ACCUEILLIR et laisser SA place, laisser la place. Nous devons APPELER, INVITER.

 

Celles et ceux qui voient notre équipe relais devraient pouvoir dire « VOYEZ COMME  ILS S’AIMENT ! »

 

L’animateur de l’équipe ne doit pas être « homme-orchestre » mais « chef d’orchestre » ; Il doit permettre à chacun de jouer de son instrument en harmonie avec les autres mais tout en respectant la partition.

 

 

2 – COMMENT CHACUN PEUT TROUVER SON ROLE DANS l’EQUIPE RELAIS ?

 

-          Problème de nombre : trop peu de volontaires (ose-t-on, sait-on appeler ?)

-          Travailler en binôme ou trio, toujours avoir quelqu’un, être accompagné

-          Oser appeler

-          Comment appeler, comment communiquer ?

-          Etablir une liste, que se passe-t-il après un appel ? relance-t-on ?

-          Rassurer les gens

-          Le mot « engagement » fait peur

-          Sait-on ACCUEILLIR ?

L’exemple du questionnaire du Centre Social est cité et les retours sont positifs. L’équipe relais s’est manifestée dans le quartier.

 

Oser appeler, comprendre que la disponibilité  peut ne pas être permanente mais ponctuelle. En binôme ou en trio on peut se faire remplacer, on peut être aidé.

 

Une équipe est performante si chacun pratique ce qu’il (elle) préfère.

 

Attention à la communication : mettre en COMMUN. Attention au risque de manque de communication. Attention à trop de communication.

 

Pour la prochaine réunion : lundi 6 mai 20 h 15

 

-          Chaque membre du relais est invité à venir avec une personne hors «réseau » afin de recueillir soit un avis sur l’équipe relais soit ses attentes sur l’équipe relais

-          Nous voulons tisser des liens mais quelles sont nos préférences. Chacun est invité(e) à lister ses préférences.

 

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Mardi 02 avril 2013 • 2193 visites

keyboard_arrow_up