Réveillon œcuménique

pour les personnes seules

Diaporama en bas de page

 

Temps fort de partage et de convivialité avec le Réveillon œcuménique de Noël organisé pour la troisième année consécutive. Chrétiens des Églises Évangélique Baptiste, Protestante Unie de France et Catholique de Cambrai se sont à nouveau mobilisés pour offrir à plus de soixante-dix personnes isolées ou seules en ce soir de Noël un temps de rencontre et un repas de fête.

 

Il avait fallu peu de temps au comité de pilotage pour décider de reproposer ce Réveillon, après ceux de 2012 et 2013. En effet, les échos des personnes invitées n’avaient pas laissé indifférents…Et c’est aussi sans souci qu’une trentaine de bénévoles a été trouvée pour assurer le covoiturage, le service, l’animation à table. Il a même fallu refuser des bonnes volontés !

 

vignette vignette    À nouveau la solidarité a été au rendez-vous : commerçants offrant des éléments du menu, élèves de 4ème du Collège Saint-Luc fabriquant des éléments de décoration, confectionnant les menus et écrivant des messages de Paix…., donateurs offrant leur participation financière, mairie mettant à disposition la Salle Jean-Pierre Maréchal, le sapin…

 

Au cours du repas, chaque « table » a été invitée à répondre aux questions d’un petit quizz simple et quelquefois empreint d’humour, concocté par les organisateurs à propos de Noël et des légendes qui parfois l’entourent : occasion de partager ses connaissances. Un "post-it" a été remis à chaque invité afin de noter – à titre tout à fait personnel – un moment de bonheur vécu au cours de l’année 2014."Post-it" à garder et à relire chez soi en 2015 … quand le moment s’en fera sentir.

 

Au nom des responsables des trois églises investies dans ce projet, c’est le Père Mathieu Dervaux, curé-doyen de Cambrai qui s’est adressé aux invités pour évoquer le sens que nous donnions à cette soirée.

Parmi les bénévoles, un nombre suffisant avait fait partie de la chorale œcuménique « D’un seul Cœur » qui avait chanté sur le Marché de Noël de Cambrai, le samedi 20. Ils ont donc interprété quelques-uns des chants appris à cette occasion.

 

Et comment ne pas terminer par quelques phrases entendues de la part des invités et rapportées par des chauffeurs ou des responsables des tables : « Je garderai le menu chez moi et chaque fois que je le regarderai, je repenserai avec bonheur à cette soirée » ; « Je ne pensais pas que ce serait si bien »….

Texte et photos d'Emmanuel Bastien

 

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Vendredi 02 janvier 2015 • 1833 visites

keyboard_arrow_up