Fête de la vie consacrée célébrée en la cathédrale

en bas de page photos et vidéo

Les religieuses du doyenné de Cambrai se sont rassemblées ce jeudi 2 février 2023,

fête de la présentation de Jésus au Temple

et  journée mondiale de la vie consacrée.

Sœurs de  l’Archevêché (Famille de l’Œuvre), Petites Sœurs des Pauvres,  Petites Sœurs des maternités catholiques, Sœurs Hospitalières du Sacré Cœur de Jésus et une veuve consacrée, ont renouvelé leurs  vœux de consécration à Dieu. La messe d’action de grâce  a été célébrée  à 18h 30 à la Cathédrale, par l’ Abbé Maxence LEBLOND accompagné du diacre Fernand Marquant et Guillaume,.

Après la bénédiction des cierges, les Consacrées, suivies de l'assemblée, sont parties en  procession  en chantant :

  « Lumière des hommes, nous marchons vers toi,

Fils de Dieu, tu nous sauveras. »

 C’est un moment émouvant.

La vie consacrée est une vie qui consiste à imiter radicalement la forme de vie du Seigneur en prononçant les trois vœux : chasteté, pauvreté et obéissance, pour rappeler à tous que, dans ce monde qui passe, cela a du sens de ne s’attacher qu’au Christ.

C’est un grand don de Dieu : don de Dieu à l’Eglise, don de Dieu à son peuple.

Le pape François rappelle que la journée de la vie consacrée, c’est notre vie qui doit parler, une vie de laquelle transparait la joie et la beauté de vivre l’Evangile, en  suivant le Christ.

Dans son homélie, l’Abbé Maxence a rappelé que :

"La grâce de Dieu est sur chacun et chacune d’entre nous.

Spécialement sur toutes les consacrées, par la présence de Dieu manifesté en Jésus, présence de Dieu au milieu de nous.

Les consacrées vivent les trois conseils évangéliques : pauvreté, chasteté et obéissance. La présence de consacrées est un témoignage pour tous, un témoignage prophétique, un témoignage que la pauvreté est de ne pas vouloir plus que l’obéissance, ce n’est pas être sourd et que la chasteté, ce n’est pas la privation.

Le mode de vie particulier 'en communauté' rappelle à tous que, suivre le Christ par ce chemin pauvre, chaste et obéissant, est un chemin de bonheur."

Pour les consacrées, le temps donné à Dieu dans la prière est important. C’est ce lien avec Dieu Père, Fils et Saint Esprit qui donne sens à toute leur vie, mêlée à celle des sœurs et aux personnes qui les entourent.

La prière est un moment de dialogue de face à face avec Dieu. Elle  permet de mettre du sel dans la vie pour qu’elle ait du goût.

Le Christ appelle aujourd’hui encore des hommes et des femmes à le suivre dans une vie totalement consacrée à Lui.

Qui osera parler à ses enfants ou à ses petits-enfants de cet appel au bonheur dans la vie religieuse ? Bonheur qui se construit jour après jour en communauté.

Enfin la journée s'est terminée par un moment festif autour des crêpes chez le Petites Sœurs des maternités.

« Notre Dieu fait toujours ce qui est bon pour l’homme ! Bénissons-le ! ».

Sœur Fulgence Mvunzi Hospitalière du Sacré Cœur de Jésus

aumônière à la clinique Sainte Marie

et déléguée adjointe à la Vie Consacrée pour le diocèse.

 

Article publié par Doyenné de Cambrai • Publié le Jeudi 02 février 2023 • 2017 visites

keyboard_arrow_up