L'ambassadeur de Hongrie à la cathédrale

en hommage à Sainte Elisabeth

« En hommage à Elisabeth »

 

En visite à Cambrai, l’ambassadeur de Hongrie, Laslo TROCSANYL, a tenu à rendre hommage à Sainte Elisabeth (1207-1231) dont la relique du cœur repose à Cambrai depuis le 13ème siècle.

elisabeth 019.jpg elisabeth 019.jpg  

 

Elle fut rapportée de Marbourg (Hesse, Allemagne) à la canonisation d’Elisabeth, 4 ans après sa mort en 1231, par l’évêque de Cambrai Godefroid de Fontaine.

 

elisabeth 028.jpg elisabeth 028.jpg  

Visiblement ému, l’ambassadeur a rappelé combien le culte de cette sainte est encore populaire en Hongrie :

"Ste Elisabeth est très importante en Hongrie, notamment parce qu’elle a œuvré pour les plus pauvres…
c’est une grande chose
que d’être ici "

 

‘ La sainte qui vécut au 13 ème siècle a consacré sa courte vie à venir en soutien aux plus pauvres’ (La voix du Nord du 19/10/2013).

 

Elisabeth tenait aussi une place importante à Cambrai, ayant participé au financement du chœur de la 1ère cathédrale ; c’est dans l’une des chapelles de cette cathédrale, près du chœur que fut placé son cœur, jusqu’à la Révolution.

 

On ne sait comment cette relique du cœur ainsi qu’une autre échappèrent aux destructions de la Terreur, mais elle est toujours parmi nous, après un vol à l’arrière du chœur de la nouvelle cathédrale... la relique fut jetée sur une chaise, le voleur emporta l’écrin doré…

 

Elle donna aussi de l’argent pour 2 maisons de chanoines à Cambrai, des béguinages, chapelles et chapelleries à Cambrai et dans le diocèse.

 

Une église Ste Elisabeth fut élevée (rue Louis Blériot actuelle).

Il n’en reste que 2 traces de niche… une paroisse fut constituée autour, pour le quartier. Tout disparut avec la Révolution.

elisabeth 012.jpg elisabeth 012.jpg   elisabeth 007.jpg elisabeth 007.jpg  

Sa relique fut à nouveau vénérée en 2007 pour le 8ème centenaire de sa naissance et portée à Paris avec procession aux flambeaux, depuis l’église Ste Elisabeth jusqu’à la cathédrale de Paris pour la donner à vénérer après la messe.

 

L’ambassadeur, accueilli par le doyen et recteur de la cathédrale, l'abbé Mathieu Dervaux, et  accompagné de Monsieur Jacques Legendre qui l’a « piloté » à Cambrai, a voulu visiter et honorer cette grande Sainte issue de la lignée des Arpad qui a donné tant de Saints.

 

« N’avons-nous pas l’obligation de rendre les gens heureux ? »

(Elisabeth de Hongrie)

                                                                            Elisabeth De Clercq

Article publié par Doyenné de Cambrai • Publié le Jeudi 24 octobre 2013 • 3408 visites

keyboard_arrow_up