Le doyen à la rencontre du quartier de l'Immaculée

Diaporama en bas de page

 

RENCONTRE DES CHRETIENS DU QUARTIER DE L’IMMACULEE

AVEC LE DOYEN MATHIEU DERVAUX 

 

Les membres du relais avions diffusé des invitations dans le quartier, essayant d’inviter des gens personnellement.

Quelques personnes sont restées après la messe ou sont venues pour la rencontre. Plusieurs ont été empêchées mais seront informées de ce qui s’est dit.

 

Nous avons pu accueillir une dame de la Résidence DOMITYS très intéressée par la rencontre avec des gens du quartier. Dans cette résidence, nous avons été très bien accueillis, d’ailleurs l’abbé DAME est déjà allé dire une messe et le fera chaque mois.

Nous avons fait le point sur tout ce qui se fait pour l’église : propreté, décoration … pour les célébrations des messes, des funérailles, des baptêmes …

   

Et nous avons souligné les atouts de ce relais :  l’église bien éclairée, bien chauffée, l’accueil, la fraternité. Depuis que nous sommes jumelés avec Saint Louis, la chorale est renforcée, le caté se fait ensemble car il n’y a qu’un catéchiste dans chaque relais. La collaboration avec l’école de l’Immaculée : célébrations à l’église, 1ères communions ensemble, participation aux réunions .

 

Des questions ont été posées , recueillies par Philippe MOREEL (diacre et résident du quartier)

  1. Quid du mercredi matin à l’avenir (nouveaux rythmes scolaires) ?
    1. Intervention de Mathieu : à voir au sein du relais car chaque école choisira son rythme
    2. Idée : Faire venir les enfants le dimanche, 1 heure avant la messe ou les garder une heure après la messe. Cela permet aux parents de les accompagner et en outre cela pourrait être l’occasion d’avoir peut-être de nouveaux catéchistes.
  2. Offrir ponctuellement un café après la messe, avoir le souci d’accueillir les personnes nouvelles ?
  3. Assurer la succession d’Annick Lauruol qui après 4 années, désire arrêter la coordination du relais : idée à préciser : élection sans candidature le 18/05/14 après la messe. La personne sera élue pour 1 an et sera « présentée et reconnue » au cours d’une messe
  4. Peut-on taper dans les mains pendant les chants ?
  5. Pourquoi n’y a-t-il plus de messe des familles ?

Mathieu nous a invités à réfléchir d’ici la prochaine rencontre :

 

De quoi, de qui a-t-on besoin ?

 

Sommes –nous prêts à laisser notre place ?

Il n’est pas toujours facile de laisser quelqu’un faire ce qu’on a l’habitude de faire depuis longtemps : accepter que les personnes fassent autrement , faire confiance à leurs compétences, ne pas avoir peur du nouveau.

   

C’est un vrai travail spirituel à faire qui demande

 

humilité et confiance en l’Esprit Saint.    

 

Texte et photos d'Annick Lauruol 

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Jeudi 27 mars 2014 • 2431 visites

keyboard_arrow_up