Venue de Suisse, soeur Angéline a présenté

le mouvement de Schoenstatt

Photos en bas de page
Schoenstatt 1 Schoenstatt 1  

  

  Ce mardi 12 avril, au sanctuaire de Schoenstatt de Thun Saint Martin, seul sanctuaire francophone du mouvement du même nom, une cinquantaine de personnes ont participé à la messe puis partagé un repas frugal avant d’écouter sœur Angéline.

 

  Venue de Suisse, elle a présenté aux participants la spiritualité  de ce mouvement apostolique : Marie nous accueille avec nos souffrances, nos besoins, nos faiblesses, elle nous offre ses dons et ses grâces. Comme une bonne mère, elle ne garde pas son enfant pour elle, mais elle fait découvrir le Père à son fils. Par Marie, nous sommes donc invités à nous tourner avec Jésus vers Dieu.

   Elle nous a encouragés à chercher Dieu dans notre quotidien, « Dieu se laisse trouver si on Le cherche un peu ». 

 

  Elle a ensuite présenté un nouveau moyen d’évangélisation : «La Mère Pèlerine», connue dans une centaine de pays et qui se répand en France. Le « sanctuaire itinérant » représentant Marie et son fils, passe de maison en maison. Chaque mois, à dates fixes, 10 foyers accueillent chacun pendant 3 jours cette image; ce n’est pas seulement pour prier,  c’est surtout pour se laisser visiter par Jésus et Marie qui nous rappellent que Dieu est là, qu’Il vit avec nous. « Pendant ces 3 jours, Marie, maman éducatrice, nous aide à vivre notre quotidien autrement ». Chaque mois ce sont donc ces dix mêmes foyers missionnés, sous la responsabilité d’une personne, qui se transmettent l’image. C’est Marie, avec Jésus, qui sort pour aller là où sont ses enfants.

 

Vous souhaitez en savoir plus, contactez l’abbé Jean-Marie Moura :

06 63 17 18 81 /  padre.jmmoura@gmail.com

 

 

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Mardi 19 avril 2016 • 1864 visites

keyboard_arrow_up