Chemin de Croix

à Neuville-Saint-Rémy

Photos de Thérèse Delassus en bas de page

En équipe d'animation des paroisses, la décision a été prise de renouveler en 2022, l'initiative prise l'an dernier : proposer un Chemin de Croix chaque vendredi de Carême dans un clocher du doyenné .

Le 4 mars, une quarantaine de personnes se sont retrouvées à Neuvlle-Saint-Rémy.

Les propositions de méditations sont nombreuses. Cette année c'est sur internet que nous avons trouvé un Chemin de Croix de Lourdes, publié dans Le Pèlerin .

Quelle joie de voir le père Maxence revêtu de sa chasuble rouge, couleur de la Passion, venu accompagner notre démarche.

Commencer notre Carême en suivant Jésus sur son chemin d'humiliation et de souffrance a été un moment très fort. Devant l'autel, la grandecroix décorée sobrement par Mijo et au micro Brigitte introduit :

«  Qui peut croire que cet homme mourant peut nous donner vie ? Qui peut croire que les crucifiés de notre monde peuvent nous donner vie ?Jésus descend dans les ténèbres et la faiblesse humaine pour tout assumer mais c’est pour remonter, avec tous ses frères et sœurs en humanité, vers son Père bien-aimé. Jésus nous invite tous à le suivre sur cette voie descendante pour monter avec lui dans la gloire du Père. »

De station en station le grand crucifix passe de main en main . A chaque station on écoute la méditation ... puis la prière nous renvoie à nous-mêmes et aux épreuves du monde et de nos vies ... et on chante un refrain repris en chœur...on fait silence à la mort de Jésus Le père Maxence et ceux qui le peuvent s'agenouillent ... et on avance ainsi jusqu'à la mise au tombeau !

«  Mais la croix n'est pas le bout du chemin. Comme nous y invite le pape François :

avec Marie, la mère de Jésus, qui garde dans son cœur les paroles et les promesses de son fils, entrons dans le grand silence du Samedi saint, jour de l’attente, jour de confiance.

Lorsque tout paraît fini, l’espérance dans les promesses de Jésus demeure. »

Pour conclure : une procession de vénération de la Croix, le Notre Père qui nous rend frères, un Je vous salue Marie en union avec les personnes qui souffrent en Ukraine et la bénédiction de Maxence .

Oui nous avons vécu un beau moment de communion pour commencer notre chemin vers Pâques !

Marie-Reine Guérin

 

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Jeudi 21 avril 2022 • 266 visites

keyboard_arrow_up