PRIÈRE POUR L'UNITÉ DES CHRÉTIENS

en l'église Saint Martin

«Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance»

(Jean 15, 1-17)

Tel était le thème de la semaine mondiale de prière pour l’Unité des Chrétiens (18 au 25 janvier 2021)

À Cambrai, le temps de prière aurait dû avoir lieu au temple de l’Église Protestante Unie de France. Mais en raison des contraintes sanitaires, c’est l’église Saint Martin qu’une centaine de chrétiens (Membres de l’Église Protestante Unie de France -PUF-, des Assemblées de Dieu, de l’Église Évangélique Baptiste et Catholiques) ont prié ensemble, le samedi 23 janvier.

Après l’accueil par le Père Mathieu Dervaux, La présentation [par Emmanuel Bastien] de la communauté des sœurs de Grandchamp et de la situation des Églises chrétiennes en Suisse a permis à chacun de comprendre le contexte de cette célébration.

Grandchamp est un hameau situé près du Lac de Neuchâtel en Suisse. Une communauté de sœurs issues de différents pays et surtout de différentes confessions chrétiennes vit, prie et accueille les hôtes, en ayant adopté la règle de vie que Frère Roger Schutz avait écrite pour la communauté de Taizé.

C’est donc à cette communauté qu’avait été confiée la préparation de la Semaine de l’Unité 2021. Le silence à l’écoute de Dieu étant essentiel dans leur prière, Ivan Rakotovao, pasteur de l’EPUF, a rappelé, en introduction, l’importance des temps de silence qui allaient rythmer la célébration autour de trois thèmes :

1 - « Demeurer en Christ : Unité de la Personne »

2 - « L’unité visible des chrétiens »

3 - « L’unité de tous les peuples et de toute la création »

Les chants, choisis par les sœurs dans la tradition de Taizé, étaient dirigés par Florence Nochelski.

Prières d’intercession, textes bibliques (psaumes, extraits de l’Évangile de Jean, de la 1ère lettre de Paul aux Corinthiens et de l’Apocalypse) ont été lus par des membres des quatre Églises.

Durant le troisième temps, un geste « Se rapprocher du centre …. pour aller vers le monde » a été réalisé.

Quelques participants, en cercle autour du cierge pascal, une bougie éteinte à la main, se rapprochaient du cierge, au même rythme, durant la lecture. « Le centre c’est Dieu et les rayons sont différentes manières de vivre des humains. Les personnes désirant s’approcher de Dieu marchent vers le centre du cercle. Dans la mesure où elles s’approchent du centre, elles s’approchent les unes des autres. Et plus elles s’approchent les unes des autres, plus elles s’approchent de Dieu »

Arrivés au cierge pascal, chacun a allumé sa bougie et est allé partager la lumière à tous les membres de l’assemblée.

La Prière du « Notre Père », la bénédiction donnée par les quatre pasteurs et un dernier chant ont clôturé cette belle célébration.

L’offrande des participants a été attribuée au COCEPI (Comité Œcuménique du Cambrésis d’Entraide aux Personnes Isolées). Il a été rappelé que ce comité s’est constitué en association en 2020 afin de servir de base officielle et juridique pour l’organisation du Réveillon Œcuménique de Noël. La crise sanitaire n’ayant pas permis de l’organiser comme les huit années précédentes, il a été remplacé par des visites à domicile. Mais le comité espère avec confiance pouvoir à nouveau le mettre en place en 2021.

Emmanuel Bastien.

Eglise evangelique baptiste de Cambrai Eglise evangelique baptiste de Cambrai  
logo doyenne (3) logo doyenne (3)  
Eglise protestante unie de France Eglise protestante unie de France  
Eglise des Assemblees de Dieu Eglise des Assemblees de Dieu  

 

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Lundi 25 janvier 2021 • 419 visites

keyboard_arrow_up