Récollection des Equipes du Rosaire

à Escaudoeuvres

photos de Pierre-Marie en bas de page

P1030989 P1030989  Récollection            

avec le Frère Dominicain

Jean Pierre Brice OLIVIER,

 

auteur d’un livre de méditations sur l’Incarnation intitulé

« Oser la Chair »

 

 

 

Environ 80 personnes étaient réunies ce mardi 15 mars 2016, chez les Petites Soeurs des Pauvres, pour écouter le Frère Olivier parler de la miséricorde.

 

On confond parfois la miséricorde avec le mot pardon : le pardon concerne ce que je fais, ce que je dis. La miséricorde concerne qui je suis,  mon être tout entier. Elle est don de Dieu.

 

La miséricorde est surnaturelle et se distingue de la compassion, réaction spontanée qui elle est humaine et naturelle.  Etre miséricordieux c’est vouloir se rapprocher du prochain pour l’aider à vivre.

 

Par  l’incarnation Dieu se fait le prochain de l’homme pour lui rendre la vie.

 

Le Frère a illustré son commentaire par quelques paraboles :

 

  • Le bon samaritain passe de la compassion à la miséricorde quand il s’engage à ce que l’homme soit sauvé.
  •  Zachée chez qui Jésus veut demeurer pour répondre à son désir de le rencontrer.
  • La femme adultère que Jésus ne condamne pas : « va, je te fais confiance ». L’absence de condamnation l’envoie pour une vie nouvelle.
  • Marie Madeleine reconnait Jésus ressuscité en entendant son nom « Marie » sans citer son passé (Magdala).
  • Pierre se repent après son reniement en mesurant que l’amour de Jésus est toujours là.
  • Saul sur le chemin de Damas fait l’expérience de la miséricorde. Et il change de vie.

 

En accueillant la miséricorde de Dieu nous sommes appelés à en vivre.

 

Vous pouvez retrouver les émissions du Frère sur RCF

 

Marie-Madeleine Gambiez

Article publié par Doyenné de Cambrai • Publié le Mercredi 16 mars 2016 • 1400 visites

keyboard_arrow_up