UN DIMANCHE ENTRE PAROISSIENS

sur les pas de Saint Géry

2019-06-02 Sortie paroissiale (11) 2019-06-02 Sortie paroissiale (11)  

Dimanche 2 juin 2019. Nous sommes 43 autour de notre curé-doyen, Mathieu, du père Jean-Roland et de Maxence,séminariste, en route pour Carignan, commune des Ardennes, appelée autrefois Yvois (jusque 1662). C’est là qu’est né Saint Géry (Gaugericus), vers 550. Rappelons qu’il fut évêque de Cambrai vers 585 et jusque 626 environ.

Le Père François Pinon, curé de Carignan, avait pris l’heureuse initiative d’inviter Mgr Bruno Feillet, évêque auxiliaire de Reims, particulièrement en charge du département des Ardennes. Mgr Feillet, originaire de notre diocèse (il était doyen de Valenciennes avant d’être nommé évêque), très sensible à cette invitation, et heureux de rencontrer ses anciens diocésains, a donc présidé l’Eucharistie. On retiendra de son homélie sa réflexion sur la Foi et la crédibilité des « témoins », ainsi la trilogie de notre engagement dans la Foi Chrétienne : Croire – Servir – Prier. Trilogie qui était chère à Mgr Garnier.

Puis vint le temps de la découverte de la très belle collégiale Notre Dame de Carignan, sous la houlette des membres du Cercle Historique et Artistique Yvoisien. Heurs et malheurs de cette collégiale détruite par deux fois (XVIème siècle et Seconde Guerre Mondiale)… puis reconstruite… Elle possède de nombreuses œuvres d’art (statues de Notre Dame de Carignan, de Saint Pierre, Saint Paul, Saint Géry ; tableaux) dont beaucoup sont classées. Un trésor à découvrir.

Quelques kilomètres nous séparent de Margut. Une petite route qui grimpe fort et nous voilà à l’Ermitage de Saint Walfroy. Nous partageons le pique-nique à l’ombre, sur cette colline qui domine toute la région : Point de vue à 360° sur la Meuse, les Ardennes et la Belgique.

Le guide local, M.Persin, est un passionné ! Il nous raconte la vie de Walfroy (Wulfilaic qui signifie ‘Corps de loup’ dans une vieille langue nordique) : son épopée, ses différentes pérégrinations à travers la France avant d’être appelé à venir évangéliser les pauvres habitants des Ardennes. Ce qu’il fit du haut d’une colonne de pierres et de bois qu’il avait construite. Avant la visite de l’église, M.Persin chante, accompagné à la guitare l’hymne à Saint Walfroy. Et avec lui, nous reprenons : «  Ô ! Saint Walfroy, Guide nos pas. Renforce-nous dans notre Foi. Apaise toutes nos souffrances. Et garde-nous dans l’Espérance ».

L’église moderne dédiée à Saint Martin (que Walfroy vénérait et dont il était l’inspirateur) a été construite dans les années 1950. De grands vitraux dont celui de Pierre Gaudin (« Le combat du bien et du mal ») éclairent l’église dont la symbolique se rapporte souvent à la forêt ardennaise. Un gisant représentant Saint Walfroy se situe à l’endroit où était la tombe du saint.

Puis, ce fut le retour vers Cambrai, après une belle et chaude journée où chacun a pu faire (davantage) connaissance avec ces deux évangélisateurs que furent Saint Géry et Saint Walfroy. Un grand merci à Mgr. Feillet, au Père Pinon, aux guides de Carignan et à M.Persin qui, par leur accueil et leur présence, nous ont permis de vivre ce dimanche « entre paroissiens ».

Emmanuel Bastien

Article publié par Doyenné cambrai • Publié Mercredi 05 juin 2019 • 190 visites

keyboard_arrow_up