retour Paroisses de Cambrai - Doyenné de Cambrai - Diocèse de Cambrai

Réveillon de Noël œcuménique

pour les personnes seules ou isolées

Photos d'E. Bastien en bas de page

 

Les chrétiens des Églises Évangélique Baptiste, Protestante Unie de France et Catholique de Cambrai se sont, pour la quatrième année consécutive, mobilisés pour offrir à plus de soixante-dix personnes isolées ou seules en ce soir de Noël un temps de rencontre et un repas de fête.

 

Une trentaine de bénévoles ont assuré la préparation de la salle, le covoiturage, le service, l’animation à table. Préalablement, les membres du comité d’organisation avaient fait des démarches auprès d’organismes sociaux, et des visites auprès de résidents de maisons de retraite pour inviter ces personnes seules

 

À nouveau la solidarité a été au rendez-vous : commerçants offrant des éléments du menu, élèves de 4ème du Collège saint Luc fabriquant des éléments de décoration, confectionnant les menus et écrivant des messages de Paix*…., donateurs offrant leur participation financière, mairie mettant à disposition la Salle Jean-Pierre Maréchal, le sapin…, le Secours Catholique mettant une crèche à disposition, sans oublier cette lycéenne de 1ère qui, ayant été sensibilisée au projet lorsqu’elle était en 4ème, a réalisé des pâtisseries pour chaque invité.

 

*Parmi ces messages : « Les cadeaux ne sont que superficiels, tandis qu’un beau sourire reste dans les cœurs. Alors, toi qui lis, Souris . » (Diane)

 

Le Père Mathieu Dervaux, curé-doyen de Cambrai et Daniel Babiak de l’Église Évangélique Baptiste se sont adressés aux invités pour évoquer le sens que nous donnions à cette soirée. Mgr. Garnier a partagé ce repas avant de célébrer la Messe de Minuit.

 

Un certain nombre de bénévoles faisant partie de la chorale œcuménique « D’un même cœur » qui avait chanté sur le Marché de Noël de Cambrai, le mardi 22, rejoints par d’autres participants au repas ont interprété quelques-uns des chants appris à cette occasion.

 

Puis vint la « séance-photo » où ceux qui le souhaitaient pouvaient avoir un souvenir de cette soirée en « posant » près de la crèche ou du sapin… Une occasion pour les bénévoles de reprendre un contact avec les invités lorsque les photos seront reproduites !

 

Et comment ne pas terminer par quelques phrases entendues de la part des invités et rapportées par des chauffeurs ou des responsables des tables : « Merci pour le repas œcuménique: le genre d'invention qui correspond aux immenses besoins d'aujourd'hui. Il faut voir l'enthousiasme des deux jeunes amenés et sans famille pour mesurer la nécessité de cette soirée: pas seulement une soirée en famille mais une réhabilitation » ou de cette personne arrivée, il faut bien le dire sans grand enthousiasme : « Merci, c’était extraordinaire. Ce soir, j’ai rencontré des gens qui avaient de l’humanité, c’est si rare dans ma vie actuelle » ou encore : « Voilà près de 15 ans que je n’avais pas vécu un Noël comme cela ! »… « Quelle émotion en moi pendant que vous chantiez ».

 

Emmanuel Bastien

Article publié par Doyenné cambrai • Publié Dimanche 10 janvier 2016 • 1615 visites

keyboard_arrow_up