"il fallait bien festoyer et se réjouir"

Messe d'inauguration à St Roch

  

Grande émotion ce dimanche à Saint-Roch, l’église est restaurée et une messe d’inauguration y est célébrée  à 11 heures.

 

Dès l’entrée dans l’église, l’odeur de peinture fraîche saisit, les murs ont été blanchis et les bancs sont lasurés.

Une certaine fébrilité agite les membres du relais : c’est la première messe depuis le mois de septembre 2012, chacun doit retrouver ses repères pour que cette célébration soit une véritable fête de retrouvailles.

 

Les enfants de 2ème année de catéchisme, en chemin vers leur Première Communion s’avancent aux premiers rangs. Les abbés J.M. Launay et V. Deblock précédés des diacres J Defossez et P Moreel et des servants d’autel s’avancent vers l’autel et célébrer l’eucharistie…

 

Des petits enfants s’avancent à leur tour vers l’autel, ils reçoivent une croix pour marquer une étape de leur cheminement vers le baptême.

 

Dans son homélie inspirée de l’évangile du jour, le père Launay souligne que pour l’église Saint-Roch aussi, « il fallait bien festoyer et se réjouir »…

 

Et toute la célébration est effectivement illuminée de joie.

 

A l’issue de l’office, le verre de l’amitié permet à chacun de fêter d’une autre manière le renouveau de l’église.

 

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Dimanche 10 mars 2013 • 2725 visites

keyboard_arrow_up