Homélie jubilé Sr Edith-Marie

Extraits de l'homélie du Père Mathieu Dervaux, doyen, à l'occasion des 50 ns de vie religieuse de Soeur Edith-Marie, religfieuse hospitalière du Coeur de Jésus.

 

Dans l'Evangile de ce jour, Jésus nous donne les conditions  pour être son disciple.

Etre disciple, c'est toute une manière d'être, c'est se mettre à l'école de quelqu'un, choisir quelqu'un pour maître.

 

C'est aussi savoir que nous avons des choses à apprendre... nous ne connaissons pas tout ou mal.

[...]

Vouloir être disciple de Jésus, c'est Le rendre partenaire de notre vie, de nos journées, de nos décisions, de nos joies, de nos projets.

Etre le disciple de Jésus

[...]

Dans le psaume nous avons entendu cette parole :

"Apprends-nous la vraie mesure de ce jour".

Apprends- nous !

Que nos coeurs pénètrent la sagesse.

 

Sr Edth-Marie, vous fêtez aujourd'hui vos 50 ans de profession religieuse.  J'ai compté ! 18265 jours d'engagement de vie religieuse ! Apprends-nous Seigneur, la vraie mesure de nos jours, de toutes ces journées vécues  au service des personnes malades, comme aumônier de la clinique Ste Marie,  au sein de votre communauté , dans  la paroisse avec vos soeurs ...

Apprends-nous la vraie mesure de nos jours

[...]

C'est une phrase que nous pouvons dire dans notre prière chaque matin, le soir en relisant notre journée...

 

ce jour est unique, Jésus tu nous le donnes,

chaque jour est unique

Jéus, apprends-nous  la vraie mesure de ce jour

 

Que mon coeur pénètre la sagesse 

Jésus, sois mon maître,

apprends-moi la vraie mesure de ce jour.

 

La 1ère lecture dit que c'est ainsi que les hommes ont apris ce qui te plaît, et par la sagesse ont été sauvés.

 

Dans la 2ème lecture St Paul, apôtre de Jésus,  essaie de faire comprendre à Philémon de libérer son esclave. Etre chrétien, être disciple, c'est accepter de se mettre à l'école de Jésus, de se laisser travailler, de se remettre en question dans nos certitudes, nos habitudes dans ce que nous croyons connaître.

[...]

Ecoutons cette Parole, qu'elle nous transforme et nous convertisse. Demandons à être disciple de Jésus.

[...]

Pour être disciple de Jésus, l'Evangile donne 3 conditions :

 

- préférer Jésus à toute autre personne, et même à notre propre vie parce qu'il est Dieu, avec le Père et l'Esprit Saint. Il est le Fils éternel. Nous pouvons entendre et croire en cette parole et la mettre en pratique. Préférer Jésus.

 

- porter notre croix et marcher à sa suite. Chacun, chacune nous avons notre croix. Nous rencontrons ces forces du mal qui s'opposent à notre humanité, et à la suite de Jésus, nous sommes invités à prendre notre croix, à ne pas la refuser et même si parfois c'est à contre-coeur. 

Comme dit St Paul à Onésime : si tu accomplis ce qui est  bien,  non par contrainte mais volontiers, mets tout ton coeur. Prends ta croix, prends-la à la suite de Jésus. Jésus l'a prise et  t'invite à la prendre.

 

- renoncer à tous ses biens, c'est considérer que Dieu soit notre seul bien, le bien véritable.  Tous les biens que nous possédons, nous sommes invités à les mettre en oeuvre, les orienter vers le seul bien qui est Dieu. Que nous soyons libres par rapport à tous ces biens et capables de renoncer.

 

Au milieu de ces 3 conditions : 2 petites paraboles.

 

Jésus nous dit : si vous avez le projet de devenir mes disciples,mon disciple, c'est comme si vous aviez le projet de contruire une tour et

de partir en guerre

 

Et deux choses sont communes à ces 2 paraboles :

 

- prendre le temps de s'asseoir et de se préparer pour réfléchir, 

  apprendre à nous asseoir pour être disciple de Jésus.

[...]

- la 2ème chose qui rassemble ces 2  paraboles : pour suivre Jésus,

  c'est un combat.

 Cette tour de garde, avec Jésus nous pouvons la construire... 

[...]

...c'est ma vie de prière, de silence, d'oraison, d'écoute de la Parole.  C'est mon  attention à mes sentiments, mon intériorité, mes relations, mon  engagement.

Etre en veille !

[...]

 Ecouter la Parole de Jésus et la mettre en pratique, suivre Jésus : c'est un combat et un choix pour la vie si nous voulons être disciple !

[...]

Sainte Mère Teresa a entendu la parole de Jésus sur la croix  "j'ai soif"  !

Elle a eu soif 'de  tirer les hommes de leurs ténèbres, les sauver de leur sommeil, les tirer de leur  leur prison'. Elle est entrée dans cette soif de Jésus, cette soif immense d'Amour et s'est mise au service des plus pauvres.

 

Seigneur, en ce jour de jubilé de Sr Edith-Marie et de canonisation de Mère Teresa, fais de nous des disciples de l'Amour, donne-nous de nous mettre à ton école, d'écouter ta parole, de la mettre en pratique, de trouver la vraie liberté, conduis-nous sur le chemin de la vraie joie. Fais de nous une Eglise de disciples missionnaires qui annonce la Bonne Nouvelle de l'Evangile.

 

Article publié par Doyenné de Cambrai • Publié le Mercredi 07 septembre 2016 • 2397 visites

keyboard_arrow_up