La méditation du mercredi 16 décembre

proposé par Jean-Michel Bachelet, organiste.

JM Bachelet JM Bachelet  

La lecture de ce jour pourrait nous surprendre, nous faire craindre même particulièrement par cette phrase : « je fais la paix et je crée le malheur »... Isaïe semble nous révéler un Dieu autoritaire, d'une grande fermeté, d'une grande assurance aussi.

En réalité, Isaïe nous montre surtout la force de notre Dieu. Un Dieu de pouvoir mais dans le sens du pouvoir capable d'offrir ce qui est bon pour l'homme.

Il nous a fait cet incroyable cadeau de l'Univers ; la terre, le ciel, la mer, tout ce qui vit sur terre et dans le ciel et c'est bien Lui qui en est le maître. C'est une force d'amour offerte.

Dieu nous dit qu'Il est «le seul Seigneur, le seul Dieu et Père » !

Il nous révèle qui Il est : Un Dieu Juste et Sauveur.

Nous le prononçons plusieurs fois dans la liturgie : « Il est juste et bon ». Vraiment il est juste et bon de Lui rendre grâce, de Lui rendre gloire pour tout ce qu'il nous offre, chaque jour, à chaque instant.

Il est « juste » au sens de « BON », il veut pour nous le bonheur et Il est prêt à tout pour nous rendre heureux à condition que nous nous tournions vers Lui et que nous nous confions à Lui. Que nous nous tournions vers Lui ; cette phrase nous la prononçons aussi ensemble dans la liturgie en réponse au prêtre qui nous invite à élever notre cœur : « Élevons notre cœur » et nous lui répondons « Nous le tournons vers le Seigneur ».

Alors, oui tournons notre cœur vers notre Créateur, pas seulement lorsque nous sommes en liturgie mais le plus souvent possible durant la semaine.

Il est Sauveur : En effet dans notre société disloquée il y a tant d'âmes en peine, d'âmes perdues et de toutes générations, qui ne savent plus vers qui se tourner pour retrouver le chemin de la joie intérieure et de l'amour en partage. Dieu est là pour nous sauver, pour nous redonner une âme heureuse, une âme assoiffée de recevoir et de donner beaucoup d'amour autour de nous. Il est un Dieu guérisseur des corps et des âmes, l’Évangile de ce jour nous le redit au travers des miracles que Jésus a accomplis.

Il est Père, le seul Père capable de réanimer en nous une lumière qui s'est affaiblie ou qui s'est éteinte. Un Père qui veut que nous vivions de Lui et en Lui pour que son amour soit notre principal source de Vie.

Tournons-nous ver Lui, Dieu et Père unique et abandonnons-nous dans ses bras pour puiser en Lui sa force, sa lumière, sa joie et son amour pour l'offrir autour de nous.

Je vous propose de méditer en lisant ou en écoutant ce chant : « Un seul Seigneur »

Belle marche vers Noël.

Jean-Michel BACHELET

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Mercredi 16 décembre 2020 - 00h30 • 432 visites

keyboard_arrow_up