La méditation du jeudi 18 février

proposée par Elisabeth Grattepanche, membre de l'équipe de l'aumônerie des lycées et collèges et de préparation à la profession de foi.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 9,22-25.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. »
Il leur disait à tous : « Celui qui veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix chaque jour et qu’il me suive.
Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi la sauvera. »
Quel avantage un homme aura-t-il à gagner le monde entier, s’il se perd ou se ruine lui-même ? »

2019-09-21 Inauguration aumonerie (5) 2019-09-21 Inauguration aumonerie (5)  

Au début du Carême, Jésus met devant nous les évènements essentiels de sa passion, de sa mort, et de sa résurrection.

La vie réserve tant de défis : les pertes et les déceptions journalières qui se présentent .

Ma réaction n’est –elle que la déception, ébranlement, abandon ou bien est-ce que je fais face , prends ma croix avec courage en sachant que Jésus partage mon fardeau et donc me remplit d’une satisfaction profonde, même de joie ?

Personne ne traverse cette vie sans souffrir d’une manière ou d’une autre. Jésus n’a jamais dit que croire en Lui nous éviterait tout problème ou toute souffrance ?

La vie chrétienne ne se vit pas dans du coton ! Elle se heurte à toutes les intempéries de notre monde car c’est bien au coeur de ce monde que nous sommes appelés à vivre en vrais disciples du Christ,.

Jésus nous demande effort et dépassement de soi, pour l’amour de Dieu et des autres.Allons nous l’entendre ?

                                    UBI CARITAS ET AMOR DEUS IBI EST.

Renoncer à soi-même , à sa volonté propre, est une croix, une croix qui ne peut de porter que dans l’amour de quelque chose de plus grand que ce que l’on lâche, de quelqu’un de plus grand que nous-mêmes et qui est Dieu.

Porter sa croix , c’est un choix de conduite par amour de Dieu et des âmes.

Parvenir à ne plus me voir comme la chose le plus importante au monde.Consentir facilement à passer en arrière-plan.. Reconnaître ta présence, Seigneur tant dans les moments lumineux que dans les moments sombres de ma vie.

Voyons quels sont les combats et les efforts de ma vie, qu’est-ce que je cherche à gagner et si le jeu en vaut la chandelle. C’est le moment de redimensionner mes objectfis et projets.

                                    LA VIE EST UN COMBAT. ACCEPTE-LA. (Mère Térésa)

Je prie Marie : Marie, toi qui a tenu jusqu’au pied de la croix, toi la mère que Jésus m’a donnée, sois mon Simon de Cyrène, aide-moi à porter ma croix aujourd’hui en regardant Jésus.

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Mardi 16 février 2021 • 512 visites

keyboard_arrow_up