La méditation du jeudi 3 décembre

proposée par le père Adelin Gacukuzi, recteur du sanctuaire de l'Unité de Schoenstatt

Lectures du jour : Is 26, 1-6
Mt 7,21.24-27
Saint du jour : Saint François Xavier, prêtre.

Adelin GACUKUZI Adelin GACUKUZI  

Nous venons d'entrer dans la période de l'Avent, un temps fort dans notre Eglise !
C'est un moment d'attente, de méditation, d'espérance et de conversion pour pouvoir accueillir le Roi de la Paix.
C'est le temps des annonces pour mieux nous préparer à cette venue du Christ :
- L'Annonce de la Venue de Jésus.
- L'Annonce des temps Messianiques.
- L'Annonce du retour du Christ.
Les lectures de ce jour continuent à éclairer nos coeurs pour justement savoir comment s'y prendre en attendant le Sauveur, comment veiller pour ne pas être emporté par un sommeil profond comme les cinq fameuses "filles insensées" de l'Evangile.
Oui, le Seigneur nous demande de "bien tenir" pour ne pas changer de vie, comme Saint Paul nous l'indique, malgré les difficultés de ce monde (les croix que nous portons). Nous ne connaissons pas le jour et l'heure de sa venue, lui-même nous l'a bien précisé. Il nous surprendra ! Il viendra à l'improviste !
Et nous n'y arriverons pas sans l'aide de la Prière et sa mise en pratique.
Jésus nous demande aujourd'hui de vivre notre prière : "Il ne suffit pas de dire Seigneur, Seigneur, pour entrer dans le Royaume des Cieux, mais il faut faire la volonté du Père qui est aux Cieux."
L'homme qui écoute ce que le Seigneur lui dit et qui le met en pratique, est comparable à un homme prévoyant qui a bâti sa maison sur le roc : "La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé et s'est abattue sur cette maison; la maison ne s'est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc (...).
Tout homme qui écoute ce que je vous dis là, sans le mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, la tempête a soufflé, elle a secoué cette maison et s'est écroulée complètement."
Et voilà ! c'est à nous de veiller profondément, mes chers frères et soeurs, en priant et en faisant de "bonnes actions quotidiennes" (pour répéter les scouts et les guides).
Veiller veut dire prier et mettre en pratique ce que le Seigneur nous demande. Cette générosité ne provient pas des hommes, mais plutôt de Dieu, en premier lieu et ensuite elle le sera encore plus, avec nous les hommes. Soyons seulement prudents dans notre passage ici sur terre, n'excluons pas Dieu dans notre vie, n'excluons pas la bonne moralité dans notre vie, n'excluons pas la charité envers les autres......
Voici le meilleur chemin qui va nous aider à regarder avec les yeux de Dieu et finalement atteindre notre objectif.
Prenons des résolutions dès maintenant, il est temps de prendre nos dispositions pour une fin meilleure : "prenons garde de ne pas nous laisser égarer", c'est le Seigneur qui parle. Il nous encourage et nous console.
"Celui qui persévérera jusqu'au bout sera sauvé."
Et Isaïe ajoute ceci aujourd'hui : "Le Seigneur a mis sa main sur vous pour vous protéger" comme il l'a fait pour son peuple dans l'Ancienne Alliance. Le Seigneur continue ce grand travail sur nous, il construit solidement la paix pour ceux et celles qui ont confiance en lui.
Mettons donc toute notre confiance dans le Seigneur, il sera notre Rocher pour toujours. N'ayons pas peur, Jésus a vaincu la Mort.
Que Saint François Xavier, Saint du jour, intercède pour nous.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous qui avons recours à vous. Amen.

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Jeudi 03 décembre 2020 - 00h30 • 587 visites

keyboard_arrow_up