Amour et sacrifice

par Maxence Leblond, séminariste.

Les textes de ce vendredi 20 mars nous font réfléchir sur l’objet et la valeur des « sacrifices » que nous offrons à Dieu. Déjà le prophète Osée invite le Peuple d’Israël à offrir les paroles de ses lèvres, plutôt qu’un sacrifice de taureau. La réponse de Jésus au scribe ne diffère pas : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force » et « tu aimeras ton prochain comme toi-même ». A cette réponse de Jésus, le scribe reconnaît que « cela vaut mieux que toute offrande d’holocaustes et de sacrifice ».  

Oui, ce qui fait la valeur de notre « sacrifice », de notre prière, de nos œuvres, c’est l’amour que nous y mettons, et c’est cette offrande qui est agréable à Dieu. En ces temps difficiles, notre « sacrifice » ne pourrait-il pas prendre la forme d’un appel passé à un parent ou un ami isolé pour l’aider à rompre la solitude, proposer notre aide à un voisin âgée pour faire ses courses, intercéder pour notre pays et pour le monde dans notre prière ?

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Vendredi 20 mars 2020 - 10h04 • 191 visites

keyboard_arrow_up