La méditation du vendredi 26 mars

proposée par Pierre-Marie er Marie-Madeleine Gambiez, membres des Equipes du Rosaire

Le texte de la méditation est téléchargeable en bas de page

« C’étaient nos souffrances qu’Il portait »

PM et MM Gambiez PM et MM Gambiez  

C’est le thème proposé cette année par notre mouvement des Equipes du Rosaire. Il oriente notre méditation mensuelle et notre contemplation du mystère du portement de croix.

Le Christ n’a pas supprimé la souffrance ; Il n’a même pas voulu nous dévoiler entièrement  le mystère : Il l’a prise sur lui, et c’est assez pour que nous en comprenions tout le prix.

Vous tous, qui sentez plus lourdement le poids de la croix : vous qui sentez vos forces diminuer par le grand âge ou la maladie ; vous qui vous sentez seuls, qui êtes atteints par le deuil, vous qui êtes éloignés de vos proches…..oui, en cette période de pandémie les croix ne manquent pas. Reprenez courage, vous êtes les préférés du royaume de Dieu, le royaume de l’Espérance et de la Vie. Vous êtes les frères du Christ souffrant, et avec Lui si vous le voulez, vous sauvez le monde. Voilà le sens chrétien de la souffrance, le seul qui donne la paix. Sachez que vous n’êtes pas seuls, ni séparés, ni abandonnés, ni inutiles ; vous êtes les appelés du Christ, sa vivante et transparente image.

Seigneur accompagne nous, guide-nous en cette semaine qui précède Pâques. Aide nous à nous tourner avec toujours plus de confiance vers Toi portant la Croix. Avec Toi, nous voulons nous rendre proches de ceux qui, au milieu de nous, sont accablés dans leur souffrance et dans leur solitude. 

Nous voulons être Ta présence auprès d’eux.

Jésus ne supprime pas nos croix, Il nous aide chaque jour à les porter. Puissions nous laisser le Seigneur Lui-même porter nos souffrances .Comme le paralysé qui est porté par quatre hommes, nous nous portons les uns les autres.

Esprit Saint que ton souffle vital nous libère de toute inquiétude. Guide nous jusqu’à Jésus qui, par sa passion et par sa Croix, nous a obtenu le pardon et rendu la liberté des enfants de Dieu.

Prions avec le Pape François :

Ô Marie, tu brilles toujours sur notre chemin en signe de salut et d’espoir. Nous te faisons confiance, Reine des malades, toi qui as gardé une foi ferme alors que tu as partagé la douleur de Jésus au pied de la Croix.

Aide nous, mère de l’Amour divin, à nous conformer à la volonté du Père et à faire ce que Jésus nous dit : Lui, qui a pris sur lui nos souffrances et a été chargé de nos douleurs pour nous porter à travers la croix à la joie de la résurrection.

 

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Vendredi 26 mars 2021 - 00h30 • 537 visites

keyboard_arrow_up