La méditation du mardi 23 mars

proposée par Bénédicte et Kurd Devoldère, Pèlerins de l’Evangile de la Vie.

Le texte de la méditation est téléchargeable en bas de page

S’ABANDONNER À DIEU EN TOUTE CONFIANCE

Kurd et Benedicte DEVOLDERE Kurd et Benedicte DEVOLDERE  

Pas toujours facile de faire confiance à Dieu et de tout remettre entre ses mains !

Encore plus quand on traverse une douloureuse épreuve comme la maladie, le handicap, la mort d’un être cher. Et en cette période de pandémie qui mine le moral à tous, qu’il est difficile de faire confiance en ce Dieu dont nous savons pourtant qu’il nous aime sans condition !

La confiance en Dieu : Avoir Jésus avec nous à la manière des disciples qui ont été sauvés parce que Jésus était avec eux dans la barque. Le moyen pour garder Jésus dans la petite barque de notre vie et de notre famille, c'est la foi, la prière et la fidélité aux commandements. 

Saint Pierre exhortait les premiers chrétiens à avoir confiance en Dieu dans les persécutions en disant : « Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous » (1 P 5, 7).

Oui Dieu prend soin de nous, il se soucie de nous et de quelle manière !

Nous connaissons sûrement tous ce poème « des pas sur le sable » où un homme marche avec Jésus sur le sable et ne voit plus qu’une trace de pas à un moment difficile de sa vie. Il pense alors que Jésus l’a abandonné et Jésus lui dit «  ce sont mes traces de pas à moi que tu voyais car à ce moment-là, je te portais sur mes épaules »

Souvenons-nous de cette histoire lorsque nous sommes, nous aussi, tentés de nous plaindre auprès du Seigneur parce qu'il nous laisse seuls. 

Le Christ nous donne part en sa propre vie. En lui, nous sommes des enfants de Dieu. Cette vérité nous donne une grande confiance. Dieu est notre père. Il s’occupe de nous. Il sait ce dont nous avons besoin. Nous pouvons lui parler comme un enfant qui demande les choses dont il a besoin à son père : « Quel père donnerait à son fils un serpent quand il demande un poisson ? Quel père remettrait à sa fille un scorpion quand elle demande un œuf ? » Lc 11,11.

Et réciproquement Dieu nous fait confiance aussi, notamment en nous permettant de donner la vie et en nous laissant libres pour faire grandir nos enfants dans l’amour et la foi. Au cours de la prière des mères hebdomadaire, les mamans récitent cette prière d’action de grâce : « Seigneur, nous te rendons grâce pour le don de la maternité. C’est une vocation si grande et sacrée. Mon Dieu, nous oublions souvent combien tu nous fais confiance en déposant tes enfants si précieux entre nos mains ».

Seigneur, je crois mais augmente ma foi et donne-moi la grâce de garder le profond désir de te faire confiance en toutes circonstances et de voir ces multiples petites étincelles de lumière qui scintillent autour de moi plutôt que les ombres qui passent !

Nous vous proposons de méditer encore avec cette prière :

Texte inspiré de la prière que Jésus a apprise à sainte Faustine : « Jésus, j’ai confiance en toi ! »

Pourquoi est-ce que tu paniques et tu t’agites face aux problèmes de la vie ?

Lorsque tu as fait ton possible pour essayer de les résoudre,
laisse-moi le reste.
Si tu t’abandonnes à moi,
tout s’arrangera avec tranquillité selon mes desseins.
Ne désespère pas, ne m’adresse pas une prière agitée,
comme si tu voulais exiger de moi que j’accomplisse ce que tu désires.
Ferme les yeux de ton cœur et dis-moi avec calme :
« Jésus, j’ai confiance en toi ! »

Evite les soucis, les angoisses et les pensées
sur ce qui pourrait arriver par la suite.
Ne piétine pas mes plans en essayant…
Laisse-moi être Dieu et agir avec liberté.
Abandonne-toi à moi avec confiance.
Repose-toi sur moi et laisse ton futur entre mes mains.
Dis-moi régulièrement :
« Jésus, j’ai confiance en toi ! »

Ne sois pas comme le patient qui demande au docteur de le soigner,
mais qui lui conseille comment s’y prendre.
Laisse-toi porter sur mes mains.
N’aie pas peur. Moi je t’aime.
Si tu penses que les choses se sont empirées et compliquées malgré tes prières,
continue à me faire confiance.
Ferme les yeux de ton âme et aie confiance.
Continue de me dire chaque jour :
« Jésus, j’ai confiance en toi ! »

J’ai besoin de mains libres pour agir.
Ne me les lie pas avec tes soucis inutiles.
C’est ce que veut Satan :
« t’agiter, t’angoisser, t’enlever la paix ».
Confie-toi seulement à moi.
Alors, ne t’inquiète pas.
Donne-moi toutes tes angoisses et dors tranquillement.
Dis-moi toujours :
«Jésus, j’ai confiance en toi ! »

Et tu verras de grands miracles.
Je te le promets par mon amour.

Souviens-toi toujours :
« Fais-moi confiance. »

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Mardi 23 mars 2021 - 00h30 • 940 visites

keyboard_arrow_up