La méditation du mardi 29 décembre

proposée par Robert Touret

R. Touret R. Touret  

ET SOUDAIN LE MONDE S'EST ARRETE

L'année 2020 restera l'année du coronavirus. L'année où le monde s'est soudainement arrêté. Tout à coup, nous avons réalisé que dans notre société mondialisée , nous ne savions plus nous arrêter.
En quelques semaines, les activités humaines ont cessé ou ont été fortement ralenties à cause de la pandémie et de ses conséquences  L'humanité dans son ensemble était affectée. Du jamais vu !

L'ETRE HUMAIN NE S'ARRETE QUE S'IL EST ARRETE

Beaucoup de plans et de projets ont été annulés , boulversés , sans que l'on sache pour combien de temps. Les premiers disciples n'ont ils pas vécu une situation semblable alors qu'ils traversaient le lac de Génésareth ? Soudain, un vent violent se lève. Impossible d'avancer. La nuit tombe. C'est justement au coeur de la tempête que Jésus s'approche d'eux .... en marchant sur l'eau ! " Rassurez - vous, c'est moi ; n'ayez pas peur ", leur dit-il. Les disciples reconnaissent Jésus : " tu es véritablement le fils de Dieu ! " Puis le vent cessa. La barque pourra atteindre son but. (st .Matthieu 14 )
Dieu ne nous arrête pas comme la police arrête un malfaiteur. Il nous arrête ou nous demande de nous arrêter pour que nous reconnaissions sa présence qui veut remplir notre coeur.

S'ARRETER ET APPROFONDIR NOTRE RELATION A DIEU

Parmi nos frères et soeurs persécutés, beaucoup rapportent avoir été subitement arrêtés dans leurs activités ou dans leur situation familiale. Souvent Dieu est venu à leur rencontre dans ces moments de tempête intérieure.
Une chrétienne témoigne que son mari l'a quittée parce que elle ne voulait pas renoncer à sa foi. Désemparée, elle a prié toute la nuit. Se trouvant endormie, elle a entendu des pas. Ne voyant rien, mais sentant une grande chaleur l'envahir de la tête aux pieds. Tous ses soucis avaient disparu. Depuis, elle se sent assez forte pour affronter la vie, même sans mari, car elle a JESUS CHRIST !
Il y a dans la vie des tempêtes ou des arrêts nécessaires pour réaliser la présence de DIEU, le reconnaître comme Seigneur, et, surtout écouter ce qu'il nous dit .
En ce 29 Décembre, il nous est dit dans la 1ère lettre de st Jean : " Celui qui demeure en Jésus, doit, lui aussi marcher comme Jésus lui même a marché." A l'exemple de st Thomas BECKET, chancelier d'Angleterre, mort en martyr dans sa cathédrale en 1170, à l'exemple du père Jacques HAMEL, mort en martyr dans sa petite église de Seine Maritime, et de tant d'autres martyrs, n'ayons pas peur de vivre en enfant de lumière dans un monde enténébré.
Alors une grâce, un privilège nous est donné dans l'Eucharistie: recevoir le corps de celui qui est l'agneau de Dieu, venu enlever le péché du monde, et qui, en même temps, est le bon berger qui a donné sa vie pour ses brebis. Et je suis, vous êtes de ces brebis là !
Nous avons fêté Noêl, la naissance du fils du Dieu Sauveur. Ce Dieu qui a manifesté sa puissance dans la faiblesse d'un tout petit enfant et nous allons entrer dans une nouvelle année, pleine d'incertitudes, c'est pour nous chrétiens, l'occasion de prier pour qu'elle soit riche en grâces et en bénédictions de toutes sortes !
Une année de paix et de lumière pour tous les peuples. Selon la cantique de Syméon :
" Maintenant  ô maitre souverain, tu peux laisser ton serviteur s'en aller en paix, selon ta Parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples, lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple ISRAEL ." (St luc 2 )
Oui, Dieu est toujours fidèle à ses promesses, en toutes circonstances, même les plus dramatiques. Si vous le désirez , écouter et méditer le cantique évangélique qui suit . "quand les montagnes s'éloigneraient"." Mon amour ne s'éloignera pas de toi " (Esaie 54/10)

Bonne et sainte année 2021, avec notre Dame de toute grâce !

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Mardi 29 décembre 2020 - 00h30 • 396 visites

keyboard_arrow_up