La méditation du jeudi 25 février

proposée par Marie-Claude du Prado

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira. Ou encore : lequel d’entre vous donnera une pierre à son fils quand il lui demande du pain ? ou bien lui donnera un serpent, quand il lui demande un poisson ? Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est aux cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent ! Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi : voilà ce que disent la Loi et les Prophètes. » Matthieu (7, 7-12)

logo_prado_archives logo_prado_archives  

Le logo du Prado

Dans ce passage de l’Evangile, Jésus nous parle de l’efficacité de la prière

Jésus, tu nous dis que le Père, répond à ceux qui te demandent de « bonnes » choses ».

« Si vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants,  combien plus votre Père qui est aux cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent ! »

Parfois nous avons l’impression de ne pas être exaucés ; regardons si notre prière est assez confiante en la promesse de Dieu et en sa bonté paternelle. Nous demandons ce que nous croyons être de bonnes choses mais comment le savoir ? N’avons-nous pas trop l’esprit du monde ? Quelles sont ces bonnes choses que nous pouvons ou devons demander ?

Ce Père qui est aux cieux, N’est-ce pas une aide spirituelle qu’Il va nous apporter, une aide qui relève de son Esprit, en lien avec notre vie terrestre ? Ces bonnes choses Jésus toi-même, tu nous les recommandes dans la prière que tu nous as apprise - puisque tu nous dis aussi de prier le Père en ton nom :

Père, nous te disons « que ton nom soit sanctifié »,  nous croyons que Toi-seul es Saint, que tu t’identifies totalement à ta Parole, en vérité.

Alors,

  • nous demandons que ton règne d’amour et de sainteté soit mis en œuvre sur terre comme dans nos cœurs, parce  que seuls et de nous-mêmes, nous ne pouvons y arriver. C’est bien que ta volonté soit faite même si nous sommes « mauvais ».

 Pour cela

  • nous te demandons de nous donner ta nourriture, ta force pour construire autour de nous un monde d’amour et de paix.

Comme nous ne mettons pas toujours en pratique ces bonnes choses que nous souhaitons,

  • nous te demandons de nous pardonner : « pardonne-nous nos offenses » et pour être honnêtes, sincères, nous sommes amenés à identifier nos manques d’amour quotidiens.

Souvent il nous vient à l’esprit et dans nos cœurs des tentations qui vont à l’encontre de l’Evangile, de l’Esprit de Dieu, de l’amour du prochain : jalousies, jugement et jugements d’intention,  commérages, dissimulation,…

alors

  • nous te demandons de nous aider à ne pas tomber dans ces tentations et de nous délivrer du mal.

 

« O mon Dieu, donnez-moi votre esprit, c’est la prière que nous devons faire continuellement et toujours, à chaque instant; l’esprit de Dieu, c’est tout ! Si nous en sommes animés, nous avons tout, nous possédons toutes les richesses du ciel et de la terre.

Mais il faut le demander avec l’intention réelle de le recevoir, avec la volonté de faire tout son possible pour l’acquérir, avec la volonté de faire tous les efforts possibles pour l’avoir et le recevoir » (Bienheureux Antoine Chevrier, fondateur de l’Institut du Pradole Véritable disciple).

Pour en savoir plus sur les laïcs du Prado : cliquer ici

Pour en savoir plus sur Richard Holterbach (prêtre et peintre du Prado) : cliquer ici

Richard Holterbach (pretre du Prado) Richard Holterbach (pretre du Prado)  

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Jeudi 25 février 2021 - 00h30 • 569 visites

keyboard_arrow_up