La méditation du jeudi 10 décembre

proposée par Micheline Coquet, en charge de l'antenne cambrésienne de la Faculté de Théologie de l'Université Catholique de Lille

Annonciation Assise Annonciation Assise  

Cliquer sur ou toucher l'image pour l'agrandir

En ce temps d’attente et de préparation à Noël, l’Angélus rappelle avec force l’inouï de l’évènement de Dieu venu nous rejoindre dans notre chair, et qui nous rejoint aujourd’hui, ici et maintenant…

Ce court récit de l‘histoire du salut met l’accent sur le « oui » de Marie à la volonté de Dieu. Marie nous fait découvrir la joie d’être un « oui » vivant offert à Dieu par toute notre vie

L’Angélus se prie trois fois par jour, matin midi et soir, depuis plusieurs centaines d’années. Où que nous soyons, ces mots denses et lumineux nous replacent sous la mouvance de L’Esprit…

" Lorsque nous méditons l'Angelus, nous méditons sur le moment suprême de la collaboration avec la grâce de Dieu dans l'histoire de l'Homme."

Marie, en disant  "Me voici, je suis la servante du Seigneur, qu'il advienne de moi selon ta parole" (Luc 1, 38), et en acceptant la maternité du Verbe Incarné, unit d'une manière tout à fait spéciale sa faiblesse humaine avec la puissance de la grâce. C'est pour cela qu'en exprimant ses craintes humaines, elle entend les paroles : " L'Esprit Saint viendra sur toi, la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre " (Luc 1, 35). En récitant l’Angelus, nous admirons dans la Vierge de Nazareth la plénitude de la grâce, et la plénitude de la collaboration avec la grâce de Dieu. Demandons-la pour nous-mêmes- et pour tout homme sans exception» Jean Paul II

ANGELUS :

L’ange du Seigneur porta l’annonce à Marie, et elle conçut du Saint Esprit.

Je vous salue Marie, …

« Voici la servante du Seigneur, Qu’il me soit fait selon Ta Parole. »

Je vous salue Marie, ...

Et le Verbe s’est fait chair, Il a habité parmi nous.

Je vous salue Marie, ...

Priez pour nous, sainte Mère de Dieu.
Afin que nous devenions dignes des promesses du Christ.

Que ta grâce, Seigneur notre Père, se répande en nos cœurs ;
par le message de l’ange, tu nous as fait connaître l’incarnation de ton Fils bien-aimé ;

conduis-nous, par sa passion et par sa croix, jusqu’à la gloire de la Résurrection.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Amen.

Et pour ne pas oublier, on peut faire vibrer son téléphone…

Si on est très occupé, on peut prier seulement les 3 versets bibliques…

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Jeudi 10 décembre 2020 - 00h30 • 600 visites

keyboard_arrow_up