le carême, temps des catéchumènes

Doyenné de Cambrai         Equipe du catéchuménat            Carême 2015

 

LE CAREME, LE TEMPS DES CATECHUMENES, UN TEMPS DE RETRAITE ET DE CONVERSION

 

Le temps du carême est pour chaque appelé, pour nous Betty, Francis, Jennifer et Zarha, un temps de retraite spirituelle et de conversion, de purification et d'illumination. C'est un temps de grâce qui est offert.

 

L’appel décisif

C'est une étape importante. Il a lieu le premier dimanche de carême. Lors de cette célébration, l'évêque rassemble les catéchumènes avec la communauté dominicale. Chacun d'eux est appelé par son nom. L'évêque interroge les accompagnateurs, les parrains et les marraines; Il leur demande de témoigner de la
foi des catéchumènes. Il les invite ensuite à inscrire leur nom sur le registre diocésain. Il leur impose les mains pour que l'Esprit Saint les fortifie dans leur marche de nouveaux disciples.

 

Soutenir les catéchumènes

Les baptisés sont appelés eux aussi à entrer dans cette même démarche de combat spirituel. Ils ont à êtreinterrogés, interpellés, appelés par les catéchumènes, comme le rappelle Mgr Christophe Dufour,archevêque d'Aix et Arles, « à raviver en nous le don de Dieu ». Les catéchumènes qui sont, ne l'oublions pas, membres de l'Église depuis leur entrée en catéchuménat, ont besoin du soutien de leurs frères. Qui plus est, s'ils se préparent à communier au même Corps pour devenir Un dans le Christ!Aussi, «La condition pour qu'un catéchumène puisse être reçu par la communauté, c'est que la communauté elle-même se plonge dans cette dynamique de la nouveauté de l'Evangile », affirmait François Moog, directèur de l'ISPC (Institut Supérieur de Pastorale Catéchétique), «il faut que la communauté accepte, ajoutait-il, de se remettre en état d'incorporation, de se laisser façonner par cettnouveauté apportée par les catéchumènes ... ».                                                                                                                 .

Pendant cette période de l'ultime préparation aux sacrements de Pâques, l'Église offre aux appelés trois rites pénitentiels que l'on appelle « scrutins» avec leur prière d'exorcismes afin qu'ils soient fortifiés et qu'ils préparent leur cœur à recevoir les dons du Seigneur.

 

Les Trois scrutins

Scruter évoque le discernement entre la lumière et les ténèbres. Les appelés sont invités à la conversion, à se tourner vers le Seigneur pour se voir à sa lumière, pour demander à Dieu de renforcer la conversion du cœur. « Pour éveiller le désir d'être purifié et racheté par le Christ faire apparaître dans le cœur de ceux qui sont appelés ce qu'il y a de faible, de malade et de mauvais pour le guérir, et ce qu'il y a de bien, de bon et de saint, pour l'affermir. Ils sont donc faits pour purifier les cœurs et les intelligences, fortifier contre les tentations, convertir les intentions, stimuler les volontés, afin que les catéchumènes s'attachent plus profondément au Christ et poursuivent leur effort pour aimer Dieu. »" (Rituel, n148)

 

L'exorcisme

Le mot «exorcisrne» provoque quelques répulsions à cause de la réalité qu'il évoque. L'exorcisme n'est pas un rite d'expulsion. La prière d'exorcisme est destinée à ouvrir à la grâce du Christ « instruits du mystère du Christ libérateur du mal et délivrés des suites du péché et de l'influence du diable, ils sont fortifiés dans leur itinéraire spirituel et ils préparent leur cœur à recevoir les dons du Sauveur. » (Rituel, n150).

Elle s'adresse à Dieu pour lui confier les appelés et demander pour eux la force d'avancer, à la suite du Christ, avec confiance vers le moment de la nouvelle naissance.

 

Nous sommes appelés à retrouver en nous l'homme nouveau que le Christ ne cesse de révéler depuis le jour de notre baptême. Nous sommes appelés à redécouvrir la grâce de ce baptême, ce qui fait sa force et les choix qu'il suppose de notre part.

 

Selon les articles d'Odette SARDA et de Dominique SENTUCQ ainsi que Philippe Barras extrait de la revue Célébrer n287, mars 1999, Editions du Cerf (site: http://www.liturgiecatholique.fr/) 

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Vendredi 20 mars 2015 • 1917 visites

keyboard_arrow_up