Méditation du mercredi 4 novembre

par Marie-Reine Guérin, membre de l'équipe d'animation des paroisses.

Vous pouvez écouter Marie-Reine qui lit son message en cliquant en bas de page sur le "Vocal 001"

DSC03892 DSC03892  

Dimanche matin mon moral n'était pas au beau fixe ...D'abord reconduite de notre fille et de ses deux petits ( 2 et 6 ans) à Lesquin ; pourront-ils venir à Noël ? puis la présence de deux policiers à l'entrée de l'église St Roch !!! J'entre le coeur serré !


Dès l'accueil, Odile me demande si je veux apporter un lumignon pour un défunt de l'année ; sur la liste je lis « Carmen Colin » ; j'ai les larmes qui montent aux yeux : ma petite Carmen que je rencontre depuis plusieurs années aux célébrations à la résidence Edelweiss et qui demandait tant à rejoindre le Seigneur ! Je porterai cette petite lumière avec reconnaissance pour tous les bons moments partagés .

En prenant place sur le banc nous nous trouvons proches d'une amie de longue date Marie-Josée que nous n'avons pas croisée depuis longtemps et, masqués bien sûr, noussommes heureux de partager les nouvelles .

Et puis les chants beaux et apaisants de la chorale Choeur à coeurs, l'abbé Venceslas tout à la fois détendu et profond ; je vis un moment de grâce inattendu. Oui Venceslas, il y de la mauvaise colère (ou de la mauvaise tristesse) qui enferme et coupe des autres … mais il y a de la bonne colère (ou de la bonne tristesse) qui au contraire nous ouvre à la rencontre et à l'action de grâces.

En ouvrant le Prions en Eglise pour préparer ce message du 4 novembre c'est le psaume qui me parle et que je vous offre en partage :


Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
devant qui tremblerais-je ?


J’ai demandé une chose au Seigneur,
la seule que je cherche :
habiter la maison du Seigneur
tous les jours de ma vie.


J’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
sur la terre des vivants.
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;
espère le Seigneur. »


Et le chant qui monte à mes lèvres :

https://www.youtube.com/watch?v=dcne-XNTnmQ


Tiens ma lampe allumée la flamme est si fragile
Ce jour je viens mendier ton pain ton eau ton huile
Tiens ma lampe allumée jusqu'à ton domicile
Toi seul peut me guider .


Allume dans mes yeux quelque chose de pur
Quelque chose de toi que rien ne puisse éteindre
Ni le poids du présent, ni l'avenir peu sûr
Et que dans mon regard ta clarté vienne poindre

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Lundi 02 novembre 2020 • 784 visites

keyboard_arrow_up