Notre-Dame de Fatima honorée, à la cathédrale, sous la présidence de Mgr Dollmann

en bas de page photos et vidéos  (à la suite des photos) de JC Moniez

Mot  d’accueil  de Gloria Moreira

Soyez bienvenus en notre cathédrale pour honorer, célébrer et prier  Notre- Dame et ce soir tout particulièrement  Notre-Dame de Fatima.

Benvinda a todos a esta Sé para  homenegear, celebrare rezar à Virgem Maria e particularmente hoje a Nossa Senhora de Fatima, nossa padroeira !

Un Chaleureux MERCI à Monseigneur Dollmann, (notre archevêque)  qui nous fait l'honneur de présider cette célébration  et  au père Matthieu Dervaux,  (notre doyen)  pour son accueil et son accompagnement.

En ce jour anniversaire de la 1ère apparition en 1917, de la Vierge Marie aux jeunes bergers, nous prierons pour nous  tous ici réunis, pour nos familles, nos proches, pour tous les êtres de la Terre et comme l’a demandé Notre Dame pour la paix dans le monde.

Tout  à l’heure, en procession, lumière à la main, et en communion avec tous les fidèles de Marie éparpillés par le monde, dont un groupe de pèlerins de notre diocèse présents à Fatima, nous déposerons  nos prières, nos actions de grâce, nos offrandes aux pieds de Notre Dame.

Cette année, le 13 mai s’inscrit dans la semaine des Portes Ouvertes de notre année de la Mission. La paroisse a donc voulu souligner particulièrement cette fête. C’est  pourquoi elle a programmé la projection du film sur les apparitions de Fatima  «Le 13ème jour», film  tiré de l’histoire vraie des 3 petits bergers.                                             

Lors du chant final, la tradition portugaise invite les fidèles à dire "adieu"  à "la belle dame" en agitant  leur mouchoir (voir dernière vidéo) :

Ó Virgem do Rosário

R/  Uma prece final, ao deixar-Vos, Mãe de Deus,

    Viva sempre em minh’alma este grito imortal :

Ó Fátima, adeus ! Virgem Mãe adeus ! (bis)

Ô Vierge du Rosaire, de la dame de Fatima,

de votre sanctuaire, il est dur de partir.

Une dernière prière au moment de vous quitter, Mère de Dieu,

et vivra toujours en mon âme ce cri immortel :

Ô Fatima, Adieu, Vierge-Mère Adieu !

Article publié par Doyenné de Cambrai • Publié le Mardi 14 mai 2019 • 717 visites

keyboard_arrow_up