retour Paroisses de Cambrai - Doyenné de Cambrai - Diocèse de Cambrai

l'EMI et l'équipe pilote

à Saint-Martin, lors de la journée de formation

Le 29 septembre 2018, une première journée de formation était proposée aux responsables de services et mouvements et aux coordinateurs de relais (le conseil de doyenné) ainsi qu'aux membres de l'équipe pilote de la mission. L'équipe missionnaire itinérante était présente à Cambrai, ce week-end.

 

LES MEMBRES DE L'EQUIPE MISSIONNAIRE ITINERANTE

 

DSC03860 (2) DSC03860 (2)  

JÉRÉMIE OEHLER

Responsable logistique

« Je suis venu jeter un feu sur la terre, et comme je voudrais que déjà il soit allumé » (Luc 12, 49)

Cette parole résonne en moi depuis la redécouverte de ma foi voici 5 ans et l’appel concret à approfondir ma relation au Seigneur par la prière et l’étude des messages de l’Église.
Comprendre et transmettre le message d’amour millénaire du Christ, avec sincérité et lucidité, est une nécessité et une évidence pour moi dans ma vie de tous les jours, et j’ai le désir de faire un grand pas en m’engageant à l’EMI cette année pour me mettre au service de l’Eglise.

 

DSC03863 (2) DSC03863 (2)  

SOPHIE

Juriste, 34 ans

« Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir », surtout quand on donne ce qu’on a de plus précieux… le Christ! C’est donc une grande joie pour moi de consacrer une année au service de la mission, au sein de l’EMI. Les attentats qui ont frappé notre pays n’ont par ailleurs pas été étrangers à ma décision de rejoindre cette équipe, car ils ont résonné pour moi comme un appel urgent à sortir de nos églises pour annoncer la bonne nouvelle que nous avons reçue.

« Je suis venu jeter un feu sur la terre, et comme je voudrais que déjà il soit allumé! » (Luc, 12, 49)

 

DSC03864 DSC03864  

ANTOINE ET SYLVIE DU SARTEL

Nous voulions nous rendre disponibles pour la mission depuis quelque temps. Nous avons franchi le pas a la fin 2017. Antoine a donc démissionné de sa société et pris une retraite anticipée. Nous souhaitons inaugurer cette nouvelle période de notre vie par une année au service de la mission à temps plein. Il s’agit pour nous de nous ancrer à nouveau, par la vie communautaire, dans la louange, l’adoration, de découvrir et de vivre une véritable pédagogie missionnaire. Nous sommes heureux de cette nouvelle aventure associant tous les âges et tous les états de vie, au cours de laquelle nous allons vivre des rencontres passionantes.

“Père, je leur ai fait connaître ton nom et je leur ferai connaître pour que l’Amour dont tu m’as aimé soit en eux et moi en eux” (Jn 17, 26)

DSC03867 DSC03867  

ISABELLE SEGUIN

Institutrice, 50 ans

En participant à la re-christianisation des villes et des campagnes par le service des paroisses, l’EMI rejoint mon désir d’oeuvrer pour mon pays en proie au désarroi. Aller à la rencontre de ceux qui errent, désemparés et abattus comme des brebis sans berger, leur permettre d’entendre parler du Christ, pour que leur existence soit transformée par l’espérance donnée par l’Evangile, tel est mon désir en consacrant cette année à la mission.

« Je suis venu pour que les brebis aient la vie, la vie en abondance. » (Jean 10, 10)

DSC03869 DSC03869  

IMMA CENDROS

Consacrée dans le célibat, 54 ans

Le projet de l’EMI m’a saisi par le fait “d’être en première ligne au service de l’Église et de la nouvelle évangélisation”. Pouvoir annoncer le Christ et la miséricorde du Père est pour moi une joie immense. Durant de nombreuses années, j’ai pu travailler dans différents projets missionnaires, en tant que célibataire consacrée, en alternance avec mon travail d’infirmière en Catalogne et en France. “Les consacrées c’est pour la mission” disait notre fondateur Pierre Goursat.

Il y avait là de nombreuses femmes qui regardaient à distance, celles-là même qui avaient suivi Jésus depuis la Galilée et le servaient. (Mt. 27, 55)

DSC03871 DSC03871  

NICOLAS

Magistrat, 38 ans

Soucieux depuis plusieurs années de l’annonce de l’Evangile dans une société de plus en plus déchristianisée et matérialiste, j’ai décidé de me mettre en disponibilité de mon travail pour me consacrer une année entière à l’œuvre de renouveau missionnaire initiée par l’EMI. Je suis heureux de ce temps donné au Seigneur, qui me permet de me centrer sur ce qui est pour moi l’essentiel, avec des frères et sœurs dans une vie simple et joyeuse.

« Pour moi, vivre c’est le Christ » (Philippiens 1,21).

DSC03874 DSC03874  

PÈRE JEAN-BAPTISTE NADLER

Prêtre de la Communauté de l’Emmanuel, 42 ans, responsable de l’EMI-Lyon.

Mes années de ministère en paroisse, comme vicaire puis comme curé, m’ont fait goûter la joie du pasteur : voir grandir la communauté chrétienne, en nombre et en sainteté. Avec l’EMI, je veux me mettre au service de la croissance de l’Eglise, dans une pastorale de conversion, comme le Pape François nous y invite chaleureusement dans « La joie de l’Evangile. »

« Ainsi parle le Seigneur Dieu : Viens des quatre vents, Esprit ! Souffle sur ces morts, et qu’ils vivent !… Et l’Esprit entra en eux ; ils revinrent à la vie, et ils se dressèrent sur leurs pieds : c’était une armée immense ! » (Ez 37,9-10)

L'EQUIPE DU DOYENNE, PILOTE DE LA MISSION :

DSC03856 DSC03856  

 

Le doyen: le père Mathieu DERVAUX

 

 

 

 

 

 

DSC03875 DSC03875  

 

Vincent SZYMURA

 

 

 

 

 

 

DSC03877 DSC03877  

 

Pascale DELEVALLEE

 

 

 

 

 

 

 

DSC03880 DSC03880  

 

Guy PRUVOT

 

 

 

 

 

 

DSC03883 DSC03883  

 

Marie-Annick BOLDODUC

 

 

 

 

 

 

DSC03887 DSC03887  

 

Marie-Agnès YAMEUNDJEU

 

 

 

 

 

 

DSC03891 DSC03891  

 

Philippe MOREEL, diacre

 

 

 

 

 

 

DSC03892 DSC03892  

 

Marie-Reine GUERIN

 

 

 

 

 

 

 

DSC03894 DSC03894  

 

Sébastien DEVOTTE

Article publié par Doyenné cambrai • Publié Lundi 08 octobre 2018 • 107 visites

keyboard_arrow_up