La méditation du samedi 21 novembre

proposée par Sœur Marie-Yves, Petite Sœur des Maternités Catholiques

Petite Sœur Marie-Yves a enregistré la méditation qu'elle nous propose, vous pouvez l'entendre en cliquant en bas de page, sur "Audio Sr Marie-Yves".

Sr Marie-Yves Sr Marie-Yves  

Bonjour à tous,

La présentation de la sainte Vierge dont nous faisons mémoire aujourd’hui est liée à la dédicace de Sainte Marie la Neuve à Jérusalem au IVème siècle célébrée en Occident à partir du XVIIème siècle.

Une part de légende entoure probablement cet évènement rapporté par le protévangile de Jacques.

Marie âgée de 3 ans est présentée au Temple par ses parents Anne et Joachim pour être consacrée à Dieu.

Un épisode de l’Ancien Testament me revient en mémoire et me donne une petite lumière que je vous partage :

Le premier livre de Samuel raconte comment Anne, épouse stérile d’Elquana, a obtenu de Dieu la grâce de devenir mère après avoir tellement prié et pleuré dans le Temple de Silo, lors du pèlerinage annuel, que le prêtre Elie la croyait ivre.

L’année suivante Anne, jeune maman de Samuel, ne monte pas au Temple et s’en explique ainsi à Elquana : « pas avant que l’enfant ne soit sevré ! Alors je le conduirai, il sera présenté au Seigneur et il restera là pour toujours. 1S 1, 21

Présentation de Marie :

Invitation à refaire au Seigneur, avec Marie, le don de ma vie consacrée, l’offrande de notre vie.

Invitation à accueillir tout enfant, comme don de Dieu source de vie manifesté dans le respect infini des actes posés par les parents, personnes libres et responsables.  

A chacun Dieu dit : « avant de te former dans le sein de ta mère, je t’ai aimé, je t’ai gravé dans la paume de ma main. » Non ! Il n’y a pas d’enfant non désiré pour Dieu.

Anne et Joachim parents de la Vierge Marie…n’est-ce pas le rôle des parents de cheminer vers Dieu avec leur enfant ?

Les parents sont investis d’une belle mission comme le rappelle le célébrant lors du baptême des enfants : « vous représentez Dieu auprès de vos enfants. »

Belle mission, pas de tout repos ! mais belle mission !

Simplement : mamans, mamies : entrez avec l’enfant dans l’Eglise devant laquelle vous passez : temps de silence, cierge allumé, prière murmurée, signe de croix, génuflexion…ces moments simples et profonds s’inscrivent dans la mémoire du cœur de l’enfant très tôt capable de Dieu.

Pendant ce temps de confinement souvenons-nous que les maisons de chrétiens sont les premières églises, églises domestiques disait Saint Jean Paul II.

Alors suscitons chaque jour un temps de recueillement avec nos enfants : un merci, un émerveillement devant un paysage, une fleur, une feuille, un insecte, une demande à Jésus, un chant, un bricolage, un lumignon allumé devant une icône ou une statuette de la Vierge Marie, la lecture d’une histoire de Jésus…signe de croix le soir sur le front de l’enfant avant le sommeil de la nuit…

Ces gestes simples creusent dans le cœur des parents la disponibilité au dessein de Dieu sur l’enfant, ouvrent à la reconnaissance et à l’émerveillement devant l’action divine dans le cœur des enfants qui leur sont confiés.

C’est ce que vivent les mamans chaque semaine pour « la prière des Mères, » : après un temps de louange et d’intercession elles confient au Seigneur chacun d’eux en déposant leurs prénoms dans une corbeille.

Ces gestes simples de parents préparent le cœur à accueillir  la vocation particulière de l’enfant quelle qu’elle soit : mariage, vie sacerdotale, vie consacrée…vos enfants ne vous appartiennent pas dit le prophète.

En ce jour, je confie à votre prière notre Petite Sœur Marie Jeanne qui renouvelle ses vœux d’obéissance, chasteté et pauvreté dans sa communauté d’Aix en Provence. Prions aussi pour ses parents.

Bonne journée avec Marie, prenez soin de vous !

Grisaille 1 Grisaille 1  

(cliquer sur ou touchez l'image pour l'agrandir)

 

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Samedi 21 novembre 2020 • 452 visites

keyboard_arrow_up