Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com
Connexion

Inscrivez vous

Notre-Dame de Grâce
IMMACULEE NEUVILLE12 1 NEUV CLOCHER2 ND LOURDES STE OLLE. 3jpg RAMILLIES Saint-Géry st joseph12 ST ROCH12 1 st roch
Saint-Vaast Daint-Géry
photo cathedrale oDSC01650 a cathédrale la Vierge du clocher st druon 2 st Louis 2 clocher de St Louis eglise-son-campanile-ST Martin ST MARTIN proville 2 proville 3 St Jean AM 4 ST JEAN
Paroisses de Cambrai

L’Ancienne Cathédrale

L'actuelle Cathédrale prolonge une histoire et un bâtiment impressionnants

 

 

 

pcanciencathe pcanciencathe  

 

L'ancienne cathédrale - lithographie.


 

Comme son nom l'indique,   la cathédrale est le lieu de  la cathèdre,    c'est-à-dire du siège de l'évêque.   Le christianisme s'est répandu  dans nos régions par les voies romaines ;   il s'y développa d'autant plus à Cambrai   lorsque, à la fin du 3e siècle  ou au début du 4e,  Camaracum (Cambrai) devint  le chef lieu de   la cité des Nerviens  à la place de Bavay.   La première et modeste "cathédrale"  aurait été élevée par st Vaast,  premier évêque de Cambrai,   vers 525 ;   elle portait déjà le nom de  "sainte Marie".  

 

 Les premiers évêques de nos contrées  furent essentiellement   des missionnaires itinérants :  que l'on pense justement à  st Vaast  le premier d'entr'eux,  catéchiste du roi Clovis,  à qui st Remi confia  le soin d'évangéliser    un immense diocèse comprenant  la cité des Atrébates (Arras)  et celle des Nerviens (Cambrai).  A sa mort en 540, st Dominique,   puis st Védulphe   lui succédèrent.  

 

Des travaux d'agrandissement,   voire de reconstruction,   eurent lieu aux 6e et 7e siècles. L'emplacement de  l'église "cathédrale" sainte Marie   n'est pas encore nettement localisé  aujourd'hui.   Elle se trouvait,  selon les meilleures probabilités,  quelque part  sur l'axe Ouest-Est  de l'actuelle place Fénelon.   St Géry (v. 584 – v. 624)   ou son prédécesseur st Védulphe   décidèrent de ne plus avoir   qu'une seule résidence épiscopale :   ils choisirent la ville où était établie   l'administration royale mérovingienne,  Cambrai  (Arras avait été alors anéantie  par les invasions barbares).

 

plan ancienne cathédrale plan ancienne cathédrale  

Rebâtie  plusieurs fois  dans des proportions de plus en plus vastes,   la cathédrale  fut encore endommagée  en 1148 :  un incendie détruisit tout le quartier de Cambrai  que l'on appelait le "château",  et qui renfermait la cathédrale,  le palais épiscopal  et l'abbaye de St-Aubert  (lieu de l'actuelle église St-Géry).

Nicolas de Chièvre  était alors  évêque.   Il entreprit de reconstruire la cathédrale  sur un plan nouveau.   Commencée vers 1150   dans un style roman,   elle ne fut terminée  qu'en 1472 (consécration solennelle)   dans un style majoritairement gothique.  

Surnommée   "la Merveille des Pays-Bas",   elle était comparable  aux plus grandes cathédrales, 

 avec des dimensions extraordinaires :   131 m. de long,   72 m. de large,   110 m. de clocher

(l'actuelle cathédrale métropolitaine :  80 m. de long,  43 m. de large au transept,  65 m. de clocher).

Article publié par • Publié Vendredi 12 mai 2006 • 7384 visites

Retour haut de page
copyright tous droits réservés
Mentions légales | Charte | Contacter cathocambrai | Plan du site | Conception keeo.fr