Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com
Connexion

Inscrivez vous

Notre-Dame de Grâce
IMMACULEE NEUVILLE12 1 NEUV CLOCHER2 ND LOURDES STE OLLE. 3jpg RAMILLIES Saint-Géry st joseph12 ST ROCH12 1 st roch
Saint-Vaast Daint-Géry
photo cathedrale oDSC01650 a cathédrale la Vierge du clocher st druon 2 st Louis 2 clocher de St Louis eglise-son-campanile-ST Martin ST MARTIN proville 2 proville 3 St Jean AM 4 ST JEAN
Paroisses de Cambrai

Chapelle Notre-Dame de Grâce et l'Icône

La partie la plus décorée de l'édifice

 

Chapelle Chapelle  

 

ndg1 ndg1  

 

  

 

On y retrouve :
 
- les grisailles de Geeraerts relatant ici la vie de la Vierge
 
 
présentation au temple présentation au temple                              
        La Présentation  de Marie au Temple                                                                    La Visitation
 
 
- Les boiseries Louis XV provenant de l'ancienne Cathédrale.
 
  Sur les pilastres encadrant l'autel, les écussons des chefs
  lieux d'arrondissements du Nord
 
- Derrière l'autel de marbre, l'habitacle en cuivre doré (1872) reproduisant
  le clocher de l'ancienne Cathédrale. Il abrite l'Icône de Notre-Dame de Grâce
  exposée à la vénération des fidèles.

 

 

 

Icône de la Chapelle Notre-Dame de Grâce

 

 

L' Icône N-Dame de Grâce fut installée dans la cathédrale de Cambrai le 14 août 1452 et fut l'objet d'une immense vénération et d'un attachement sans faille
  

 
 Plusieurs pages de ce site sont consacrées à l'Icône N-Dame de Grâce, pour les consulter : cliquer ici 
 

Des millions de personnes vinrent en pélerinage. Ainsi 100.000 pélerins en une seule journée, le 24 mars 1804 ; des trains entiers au début de ce siècle ; la foule, les pauvres, les humbles... De même des notables comme Philippe le Bon et Charles le Téméraire, les Rois Louis XI, François 1er, Henri IV, Louis XIV, les Empereurs Maximilien et Charles Quint. Le Grand Fénelon, le Cygne de Cambrai, célébrait la messe chaque samedi à l'autel N-Dame de Grâce. Le Pape Léon XIII fit couronner N-Dame de Grâce le 14 mai 1894 dans la Cathédrale Métropole, laquelle fut érigée en Basilique le 17 mars 1986.
Ste Bernadette de Lourdes qui n'a jamais aimé la statue de la Grotte, a déclaré :" Voilà ce que je trouve le plus ressemblant" en désignant l'Icône de Cambrai. Ce sur quoi, dans un dialogue avec Picasso, André Malraux renchérit encore davantage sur la qualité de notre Icône.

L'Icône est d'école Byzantine ou encore dite de St Luc, l'Evangéliste de l'enfance du Christ. Dans un climat de profondeur et de tendresse, Marie incline la tête jusqu'a poser sa joue sur celle de son enfant ; quant à Jésus, il caresse le menton de sa mère et s'attache à elle de l'autre main ; c'est Lui qui est au coeur de l'Icône, se trouvant désigné par Marie, sa mère. Il est la source de toute Grâce. La "Grâce" est la beauté, la justice, le salut, l'amour gracieux et gratuit de Dieu pour tous. Le fond de l'Icône est couleur or, ainsi que les auréoles, ces cercles de "Sainteté" qui entourent les têtes de Jésus et Marie. Disséminé sur les vêtements, cet or donne un éclat divin et joyeux. Le bleu d'humanité de Marie se trouve ainsi en proximité du Divin. Le rouge ou le pourpre, symbole de la divinité, rayonne également sur la Mère de Dieu ; il se transforme en un rose inédit sur Jésus qui est le Verbe de Dieu fait Chair, à la fois Dieu et homme. Celui-ci est d'ailleurs représenté avec un visage presque adulte. Jésus concerne l'existence de tous les hommes. Quelle richesse d'enseignement que l'Icône N-Dame de Grâce !

Grande fête et neuvaine pour le 15 mai et le 15 août.
 

 

Article publié par • Publié Vendredi 12 mai 2006 • 5383 visites

Retour haut de page
copyright tous droits réservés
Mentions légales | Charte | Contacter cathocambrai | Plan du site | Conception keeo.fr