Les Cisterciennes Bernardines d'Esquermes à Cambrai

logo_cisterciennes_bernardines_esquermes logo_cisterciennes_bernardines_esquermes  

 

Dans le cadre de l'année de la vie consacrée, nous avons souhaité présenter les communautés religieuses qui résident à Cambrai

mais aussi quelques-unes de celles qui,

dans un passé relativement récent, y ont séjourné.

 

C'est le cas des Bernardines. Par l'intermédiaire de Sr Anne-Chantal, soeur de M.A. Lefebvre, nous avons pu contacter Sr Marie-Paule qui a bien voulu répondre à nos questions et nous faire parvenir des photos.

 

Qu'elles soient toutes trois vivement remerciées !!!

 

 

A quelle époque les Bernardines sont-elles arrivées à Cambrai ?        

            Le 2 mai 1846, six Bernardines ouvrent le Pensionnat Saint Bernard. A leur tête, Dame Ambroisine Bridoux, nommée Directrice ; les autres sont : Dame Gabriel Gras, Dame Hyacinthe Grau, Dame Saint Michel Watine, Dame Eulalie Poletz, Dame Alphonsine Froidure. Ce sont de jeunes religieuses : les trois premières sont Sœurs de profession et n’ont pas quatre ans d’engagement ; Dame Eulalie et Dame Alphonsine ont respectivement trois ans et un an de profession. Avec elles partent Sœur Antoinette Ducrocq et Sœur Mélanie Grujon. La moyenne d’âge est de 29 ans. Dame Ambrosine est la plus âgée : 32 ans et onze ans de profession ; la plus jeune est Dame Hyacinthe Grau, 24 ans.

 

Qui les avait envoyées ou qui a voulu que leur communauté s'installe à Cambrai ? 

       C’est Monseigneur Giraud qui, le premier, a contacté Esquermes pour avoir un pensionnat géré par les Bernardines.

      Il s’agissait, pour Monseigneur Giraud, de rechristianiser la ville via l’éducation donnée aux jeunes filles, futures épouses et mères pouvant avoir une réelle influence sur leurs maris et leurs enfants.

      Les Bernardines résistent, refusent : des agrandissements récents du Pensionnat d’Esquermes les ont fort endettées, et le nombre des Sœurs suffit à peine pour assumer tout le travail exigé par le Pensionnat. Une autre raison, légale celle-là, empêchait la fondation : Esquermes était un monastère et non pas un Ordre avec gouvernement centralisé et ne pouvait légalement avoir un second pensionnat indépendant d’Esquermes. Devant l’insistance de Mgr Giraud, il fallut céder et la question légale fut tournée en faisant de Cambrai une « succursale » d’Esquermes = le Pensionnat Saint-Bernard faisait partie d’Esquermes et la Communauté n’avait pas de statut propre, les Sœurs faisaient partie de la communauté d’Esquermes, votaient à Esquermes et la Supérieure était celle d’Esquermes, en l’occurrence Dame Gérarde Poillon. La « Directrice » de Cambrai n’avait qu’un rôle de suppléante.

 

Quelle est leur spiritualité ou Saint Patron ?

     Les Bernardines sont des Cisterciennes : elles suivent la Règle de Saint Benoît et les Us et observances de Cîteaux.

            De ce fait, leurs saints patrons sont :

Ont-elles résidé à plusieurs endroits dans la ville ?

   

    Oui, suivant les circonstances imposées par les événements extérieurs. (voir l'historique ci-dessous)

 

A quelle date ont-elles quitté Cambrai et pourquoi ?

     La communauté s’est retirée de Cambrai  en 1997.

     Comme tous les Ordres religieux, nous avons en France une chute des vocations, donc nous sommes obligées de nous regrouper.

 

Quelles sont les coordonnées de la "maison -mère" ? Y-a-t-il un site internet ?

    Maison-Mère :

Monastère Notre-Dame de La Plaine

287 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny

59350 SAINT-ANDRE

 

Site : www.cisterciennes-bernardines.org

Ce site internet donne des nouvelles de chacune de nos communautés aujourd’hui.

 

CAMBRAI - HISTORIQUE

 

 

De 1846 à 1904

 

 

Pensionnat Saint Bernard, Place Fénelon à Cambrai.

 

 

1904

 

 

Expulsion des Sœurs qui se réfugient à Audregnies (Belgique) où l’école reste ouverte jusqu'en     1942.

 

 

1920

 

 

Retour à Cambrai, Ecole Blanche de Castille, rue Vanderburch.

 

 

1953

 

 

Installation 5, rue de Roubaix sous le nom d’Institution Saint Bernard

 

 

1969

 

 

 

Fusion avec le Collège Notre-Dame de Grâce sous le nom d’Institution Notre-Dame de Grâce

 

 

1980

 

 

 

 

Dans l’Institution Notre-Dame de Grâce, distinction entre :           

Lycée privé Notre-Dame (1ères ; 2èmes et Terminales)

Collège privé Notre-Dame (6èmes à 3èmes)

Ecole Saint-Bernard (Primaire)

 

Pensionnat Saint Bernard 13 Pensionnat Saint Bernard 13  

 

Pensionnat Saint Bernard

Cambrai Blanche de Castille Cambrai Blanche de Castille  

Blanche de Castille

Institution St Bernard Institution St Bernard  

 

Institution Saint Bernard

 

D'autres photos en bas de page

 

Article publié par Doyenné cambrai • Publié le Mercredi 28 octobre 2015 • 3144 visites

keyboard_arrow_up