Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com
Connexion

Inscrivez vous

Notre-Dame de Grâce
IMMACULEE NEUVILLE12 1 NEUV CLOCHER2 ND LOURDES STE OLLE. 3jpg RAMILLIES Saint-Géry st joseph12 ST ROCH12 1 st roch
Saint-Vaast Daint-Géry
photo cathedrale oDSC01650 a cathédrale la Vierge du clocher st druon 2 st Louis 2 clocher de St Louis eglise-son-campanile-ST Martin ST MARTIN proville 2 proville 3 St Jean AM 4 ST JEAN
Paroisses de Cambrai

Attachement sans faille

De son arrivée à Cambrai ... jusqu'à ce dernier siècle

Après la décision d'installation  du  13 août 1451,  puis celle d'une procession liturgique  chaque veille de l'Assomption,  l'Icône Notre-Dame de Grâce  fut fêtée solenellement   les 14-15 août 1452.

 

Dès lors,   elle fut l'objet   d'une vénération  et d'un attachement sans faille.    Les processions  et les reproductions de l'Icône   se multiplièrent    et toutes les têtes couronnées,   de passage à Cambrai,   vinrent lui rendre hommage. Ainsi,   pour ne prendre que les 20 années qui suivirent son arrivée,   elle reçut la visite,  entre autres,  de Philippe le Bon,  Charles le Téméraire,  de Louis XI, lequel revint 2 fois en pèlerinage.   Le siècle suivant  vit   par exemple,  au pied de l'Icône,  l'empereur Maximilien,  François 1er,  Charles-Quint  et  Henri IV. Le 17è siècle  fut tumultueux pour Cambrai.    Après bien des assauts, Cambrai,  terre d'Empire,  devint   ville française en 1677.   Louis XIV avec tous ses hommes d'armes   vénérèrent   Notre-Dame de Grâce.    Quant au grand Fénelon,  le Cygne de Cambrai,   il célébrait  chaque samedi    la messe    à l'autel  Notre- Dame de Grâce.

 

icone 23 icone 23  

 

L'événement marquant  du 18e siècle   fut la Révolution de 1789.   La grande cathédrale romano-gothique  fut détruite.   L'Icône  fut cachée  pendant 2 ans  dans la maison d'un ouvrier  dénommé Macaire.   Ayant ainsi échappé  à toute atteinte,   l'Icône,  par un arrêté du Sous- Préfet,   fut alors autorisée   à être remise  au maire de Cambrai   pour être ensuite confiée   à Mgr Belmas.  Celui-ci la fit transporter,  le 24 mars 1804,   dans l'abbatiale du St-Sépulcre, nouvelle cathédrale  qu'il venait de se choisir.  L'évêque  atteste lui-même  que 100.000 personnes   étaient entrées dans Cambrai   pour participer  à cette célébration de Notre-Dame de Grâce !

 

Le 19è siècle  fut  un siècle marial.   En 1852,   avec plus de 50.000 pèlerins,  fut célébré   le jubilé du 4è centenaire   de l'installation de l'Icône   dans la métropole.  La fin du siècle  vit  2 événements.   Par décret du 12 décembre 1893,   le pape Léon XIII  décidait   le couronnement de Notre-Dame de Grâce, ce qui fut fait,  avec de grandes festivités,  le 14 mai suivant,  date désormais retenue  pour    la fête de Notre-Dame de Grâce    dans toute la région apostolique.   Puis,   le 17 mars 1896,   le pape Léon XIII érigeait  la cathédrale métropolitaine   en basilique   pour honorer   toujours plus   l'Icône de Cambrai.

Article publié par • Publié Vendredi 12 mai 2006 • 5176 visites

Retour haut de page
copyright tous droits réservés
Mentions légales | Charte | Contacter cathocambrai | Plan du site | Conception keeo.fr